Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

The Night Of (Saison 1)

11 Janvier 2017 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #The Night Of, #HBO, #Policier, #Drama, #Thriller

The Night Of (Saison 1)

The Night Of
- HBO - 2016 - 8 épisodes -
Série créée par
Steven Zaillian et Richard Price

#TheNightOf 1.01 - Même sans trop m'être renseigné, je savais à peu près de quoi allait traiter la série. Cela n'empêche toutefois pas la tension de monter petit à petit. Par le jeu des caméras de surveillance, des gros plans sur des témoins potentiels, on comprend qu'elles sont les emmerdes qui vont tomber sur Naz. On a deux parties distinctes, la première avant le drame, l'aspect pas de bol/soirée étrange est un poil déroutant, et j'espère que le personnage d'Andrea sera développé pour comprendre les évènements. La suite est vraiment intense, il n'y a pas de scène à couper le souffle mais on réalise tout de suite à quel point la situation est critique. Naz n'a certes pas eu de chance, mais il a commis des erreurs majeures. S'il y a une issue positive, ça va presque tenir du miracle. 8/10

#TheNightOf 1.02 - « Right place, right time » Épisode très froid, tant dans les images, la détresse de Naz que dans la représentation du système judiciaire en général. On ne peut que compatir devant Naz qui veut exprimer sa vérité mais tout le monde s'en fout, les enjeux sont déjà bien loin de tout ça. Passé ces éléments, j'ai trouvé l'épisode moins prenant, avec des effets de réalisation qui ne semblaient pas nécessaire. Seule la fin m'a d'ailleurs paru des plus inspirées avec ce voyage vers Rikers. 7/10

#TheNightOf 1.03 - C'est déprimant comme série. Il y a un aspect froid qui ne me dérange pas mais je dirais que le manque de surprise dans la présentation du milieu pénitancier empêche ces scènes de briller. C'est finalement du côté de la famille ou de Stone qu'on trouve des scènes percutantes, avec un aspect déprimant qui marche mieux. Tous à leur niveau sont dépassés par les requins autour d'une affaire comme ça. On peut néanmoins regretter que l'aspect policier est très en retrait. 7/10

#TheNightOf 1.04 - « So, quit » Un épisode plus convaincant. En prison on a plus de travail sur les deux autres personnages importants de cet univers, et on voit plus de l'intégration de Naz sans avoir des clichés ou des aspects déjà vus. Le volet judiciaire est de retour avec le plea deal qui aboutit à Naz qui peut enfin dire ce qui s'est passé. La scène était déjà tendue car on espère qu'il va le refuser, mais ce passage est également libérateur car enfin on lui permet de parler. Et c'est là que cette machine énorme qu'est le système judiciaire y voit sa critique la plus pertinente. S'il y avait un petit reproche, la fascination de Stone pour l'enquête a été mal amenée je trouve, entre sa volonté absolue que Naz accepte le deal et ses précédentes interactions avec la famille ne guident pas du tout dans cette direction. 8/10

#TheNightOf 1.05 - Hum... Quelque chose m'empêche de m'investir pleinement dans cette série, je trouve certains passages trop forcés, prévisibles ou déjà vu. Cela concerne principalement l'évolution de Naz en prison. Le reste est plutôt bon, même si je trouve que le thème de l'eczéma tourne un peu en rond. On a enfin un début d'enquête avec une reconstitution du parcours de Naz passionnante, ou Stone qui commence à bâtir le dossier. Mais le reste m'empêche vraiment d'être à fond. 7/10

#TheNightOf 1.06 - Le procès arrive et chacun commence à faire son putain de boulot. Deux nouveaux suspects potentiels, non explorés par la police se font connaître, avec des scènes  creepy as fuck. Chandra et Stone ont des scènes intéressantes. Et ce dernier, débarrassé de son problème d'eczéma semble faire un meilleur boulot. Le reste est toutefois à juger d'un classique "pas mal sans plus". La prison continue son même propos depuis 3 épisodes, la famille et la police est quasiment absente. Je comprends bien qu'on est dans un show qui se veut intimiste au niveau de Naz ou Stone, mais ça ne sort pas assez du lot par rapport à d'autres séries pour le justifier, à mon goût. 7/10

#TheNightOf 1.07 - Le procès a bien relancé les intrigues et surtout les personnages. Dans le précédent on retrouvait un peu d'humanité chez Naz quand il parlait à Chandra par exemple, ici un évènement à la prison redonne du poids à cette partie qui était presque banale (sans l'interprétation de Riz Ahmed en tout cas). Le procès, lui, est divertissant, prenant mais aussi drôle par moments, Dr. Katz fait forte impression tandis que le retour d'une personne à la barre donne une nouvelle dimension à l'enquête qui (n')a (pas) été faite. La famille de Naz continue de subir les évènements, en peu de scènes mais cela donne un aperçu suffisant à la tragédie qui touche la famille. 8/10

#TheNightOf 1.08 - « Let's go get him » La série a été la plus pertinente au niveau carcéral depuis deux épisodes mais une grosse maladresse détruit cet épisode. Chandra est été un personnage massacré. Même en tenant compte des semaines qui passent depuis le début de la série, son comportement ne tient pas la route, et je parle pas de son erreur d'appeler Naz à la barre, le propos un peu grossier de son manque d'expérience est exprimé ici, mais le reste... Heureusement c'est relégué au troisième plan, Box a enfin fait son travail, même le propos sur la procureur se tient, le procès est très intéressant. Le travail sur Stone ne m'a pas toujours semblé passionnant, mais on s'y fait. Je me fais très bien à l'aspect très froid de la série, mais en fait il m'a manqué des émotions, le fond de la série a été parfois gâché par des choix grossiers. Je classerai cette série un peu dans la catégorie True Detective S1, c'est classe, excellent casting, mais il manque un truc pour que je sois à 100% dedans, et c'est dommage. 7/10

Partager cet article

Commenter cet article