Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

The Punisher (Saison 2)

26 Janvier 2019 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #The Punisher, #Netflix, #Marvel, #Action, #Super-héros

The Punisher (Saison 2)

The Punisher
- Netflix - 2019 - 13 épisodes -
Série créée par 
Steve Lightfoot

#ThePunisher 2.01 - « Don't cause any trouble » On devine assez vite ce qui va se passer et comme le dit la série "profite des bons moments quand ils viennent". J'ai bien aimé cette mise en bouche posée, on retrouve Frank plus calme qui vagabonde. On sait que ça va partir en couille et on se doute de comment, en partie grâce aux petits flashforwards du début et aussi car ce genre de séries reste prévisible. Je m'attendais à la mort de Beth pour être honnête, ma surprise viendra donc de ça. L'action quand elle vient est brutale et merde, ça fait du bien. J'ai aimé le calme, j'ai aimé la tempête. La fin me fait moins vibrer mais on va devoir se taper du New York un moment ou un autre. 8/10

#ThePunisher 2.02 - « Hey... what's with the new crazy? » Bon je le sentais, la partie à NY allait être longue à démarrer, les scènes là bas sont assez faiblardes, je comprends qu'il faille remettre un peu les personnages en place et il faut saluer le fait que les scènes soient assez courtes, mais on va attendre avec impatience le moment où ça va se décoincer. Du côté de Frank, les scènes avec 'Rachel' ont des choses intéressantes mais je dois avouer que j'ai ressenti un léger malaise en voyant leurs scènes au début. On connaît Frank certes, mais il y avait un ton et une imagerie entre un adulte et une mineure qui est curieuse. Cela reste de l'ordre du détail et les scènes dans les hôtels sont plutôt sympas dans l'ensemble. Le rythme m'a paru plus lent que dans le premiere, ou en tout cas, ça m'a un peu moins passionné. 6/10

#ThePunisher 2.03 - Le retour vers New York ne me surprend pas, mais j'aurai bien fait une saison de Punisher qui voyage aux US et mettre un peu d'ambiance dans des petites villes. Il y a une vibe entre Banshee et Sons of Anarchy qui me déplaît pas du tout dans ces épisodes. L'épisode en lui-même a mis du temps à démarrer et bien qu'à NY ça s'emballe un peu, ce n'était toujours pas satisfaisant. Mais quand on a les attaques, on passe forcément un bon moment. 7/10

#ThePunisher 2.04 - « What if you opened your mind to the idea of redemption? » La première partie était poussive, et on était parti pour un épisode bien chiant. Et la suite, je l'ai plus appréciée que prévu. Frank et Amy se font enfin confiance par exemple et vont être prêts à avancer. Du côté de Billy, son visage est "décevant". Je comprends qu'on veuille pas passer 5h de maquillage par jour, mais vu les dégâts subis, le masque, la rééducation, on imaginait un visage plus marqué. Son intrigue était moyenne jusque là mais la fin avec la psy qui parle de rédemption peut amener des choses intéressantes. 6/10

#ThePunisher 2.05 - « Like I said, the only way to win is to not play. » La relation entre Frank et Amy continue de se développer tranquillement mais les 2/3 de l'épisode manquent quand même d'énergie. Tout le monde est très passif et hormis Frank qui prépare son plan en surveillant la salle de sport ou le jeu de carte, je ne saurais retenir d'autres scènes. Comme souvent, la fin se montre plus brutale et on passe forcément un bon moment. Suffisant pour digérer le reste ? Pas vraiment. 6/10

#ThePunisher 2.06 - « You could always burn the place down if it makes you feel better. » Ça partait mieux que les deux précédents, mais j'ai du mal à être totalement emballé par la suite. Madani et Billy chacun de son côté ont une saison poussive tout de même, l'obsession de la première se comprend mais ça fait 6 épisodes et rien de neuf n'en ressort. La voie prise par le second est assez convenue. Le super-catho a une certaine présence mais le personnage n'apporte pas grand chose de plus. La série tâtonne pas mal pour trouver son second souffle après un début en campagne, il faut que ça se relance vite. 6/10

#ThePunisher 2.07 - Un peu de SM, pas mal de Madani, de la torture et un braquage, cet épisode est plutôt chargé, mais encore une fois, les deux premiers tiers de l'épisode m'ont paru très longs. Je n'arrive pas à comprendre qu'en écrivant 13 épisodes tous les deux ans, on n'arrive pas à raconter plus de choses. Le dernier tiers, avec le braquage mené par Billy est plus dynamique, le premier acte de la confrontation avec Frank en garde sous la main pour s'en tenir au choc de Billy de voir l'identité du "skull". Mais bon... c'est tout. 6/10

#ThePunisher 2.08 - Par rapport aux quatre précédents épisodes, j'ai un peu plus vibré sur la durée, on sent que la saison démarre enfin. Mais le comportement de Billy et Frank est parfois dur à suivre, et pour moi, ça empêche salement de m'investir dans les scènes qui jouent sur l'émotion. Mais ça se met en place, et j'espère que ça va décoller, la déception l'emporte. 7/10

#ThePunisher 2.09 - Encore une fois, la déception est là. C'est frustrant. Une prime sur la tête d'Amy et Frank promettait beaucoup, mais à part une petite rencontre dans une ruelle et Amy traquée dans un immeuble, on reste très clairement sur notre faim. Sinon autre moment marquant : Billy retrouve enfin Madani... La révélation sur les raisons de sa cicatrice devaient marquer cet échange, l'effet dure 2 secondes, puis Billy redevient insupportable. Quel gâchis. Le reste est très anecdotique. 6/10

#ThePunisher 2.10 - « Break him and then finish him. » Quand je commençais à ne plus y croire... la série se réveille enfin. L'épisode arrive à gagner du temps comme rarement j'ai pu le voir, mais on sent quand même que quelque chose se prépare, le fait d'avoir un peu décroché de la saison m'a empêché de voir venir quoique ce soit. Et là, les dernières minutes butent. Une scène osée en terme de réal (faut juste pas être épileptique), une violence encore bestiale et la conclusion en guise de massue dans la gueule pour Frank. Krista sert enfin à quelque chose, Billy montre un peu d'intelligence et une bataille est brillamment gagnée. 8/10

#ThePunisher 2.11 - « Well, shit. Looks like the gang's all here. » Bon, la série ne va pas au bout de son idée. Ça aurait été couillu d'explorer un Frank vraiment coupable (enfin plus qu'il ne l'est déjà). Pour en finir avec Billy, c'était peut-être la solution la plus simple pour les scénaristes d'autant qu'au moment de l'écriture la fin de la série n'était sans doute pas dans les esprits. On pourrait trouver ça dommage de ne pas aller à fond sur cette voie. En dehors de ça, l'épisode n'est pas extraordinaire mais les retrouvailles du gang amènent une petite respiration bienvenue avant d'attaquer la dernière ligne droite. 7/10

#ThePunisher 2.12 - L'épisode a plusieurs moments bâtis pour mettre de la tension, que ce soit Mahoney pris au piège dans le fourgon, Amy et Curtis dans la caravane face à Pilgrim ou encore Dinah qui comprend le manège de Krista. Mais presque tout tombe à plat, soit par des scènes mal ficelées, soit par des dialogues trop longs soit par un manque de surprise. L'épisode manque le coche à mon goût. Le nouveau changement d'humeur radical de Billy, prêt à quitter la ville n'a aucun sens. Ils se loupent vraiment sur les Villains cette saison. Et je ne parle pas de la chute de Krista, grand moment. 6/10

#ThePunisher 2.13 - « Frankie... You don't look so good. » Bilan mitigé sur ce final comme la saison. Il a mis un peu de temps à démarrer malgré un gunfight sympa dans l'hôtel. La bêtise d'Amy sur le coup gâche pas mal la construction. Mais à partir de la seconde rencontre entre John et Frank, j'ai bien aimé les choix. En misant sur des morts pathétiques (au sens premier du terme) des personnages, la série vise étonnement juste sur ce à quoi ces combats conduisent. Même si j'ai dans l'ensemble détesté Billy cette saison, dans ses dernières minutes, au téléphone ou face à Frank, il est parvenu à me toucher, un peu. Certains dialogues ça et là se foirent un peu et la scène finale est discutable (même si j'ai ris spontanément devant la scène), mais la conclusion à cette saison quelque peu bancale est satisfaisante. Sur la saison, la déception domine, le second acte de Billy est manqué, John Pilgrim le Punisher ancien néo-nazi devenu tueur ultra-croyant a parfois donné l'impression d'être sous-exploité. La dynamique Amy-Frank a été bonne mais trop inconstante. Curtis, Madani, Mahoney n'ont pas eu un grand apport non plus. On retiendra l'action toujours efficace, le début de saison dans la campagne vraiment intéressant et cet épisode qui a détruit (temporairement) Castle. 7/10

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article