Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tales from the Loop (Saison 1)

22 Avril 2020 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Tales from the Loop, #Science-fiction, #Drama, #Amazon

Tales from the Loop (Saison 1)

Tales from the Loop
- Amazon Prime - 2020 - 8 épisodes -
Adaptation des oeuvres de Simon Stålenhag par Nathaniel Halpern

#TalesFromTheLoop 1.01 - J'ai mis un peu de temps à entrer dans l'univers, dans l'ambiance, mais la mélancolie a fini par me vaincre. Sans en rajouter, on découvre le potentiel de Loop à travers ce portrait simple. L'idée de contes d'anthologie dans un univers persistants et rétrofuturiste me plaît bien. 7/10

#TalesFromTheLoop 1.02 - Le body swap est souvent utilisé à des fins humoristiques, ici, le prisme poétique sombre de la série donne à cet épisode une aura vraiment particulière qui m'a transporté pendant la première partie. Le tournant plus sombre est légèrement prévisible mais la série nous ramène dans le récit avec une belle claque dans la tronche dans les dernières minutes. Une réussite. 8/10

#TalesFromTheLoop 1.03 - Il y a une forme de malaise autour de May pendant l'épisode qui est assez fascinant et qui suffit à nous accrocher pendant les temps plus faibles du récit. Certains aspects prévisibles sont vite oubliés pour proposer un récit et un portrait à la fois simple dans sa forme, mais plus complexe que prévu dans le fond. 7/10

#TalesFromTheLoop 1.04 - La beauté dans la simplicité de la première partie d'épisode m'a tout de suite touché, mais bizarrement lorsque l'émotion était censée être plus forte, ça a moins pris sur moi. Mais grâce à la musique et une belle conclusion on finit cet épisode sur la mort sur une bonne note. 7/10

#TalesFromTheLoop 1.05 - Plus encore que les autres épisodes, celui-ci aime bien les silences, cela peut rendre la mise en place du propos un peu ardue quand on est fatigué, mais ce silence est justifié par la famille qu'on (re)découvre ici. Le parallèle avec les armes à feu pour se défendre est un peu pataud, mais le message sur le fait de ne pas sombrer dans la colère après un drame m'a bien plus parlé. On a des petits pics de tension qui sont une agréable surprise, et je pense que c'est un épisode qui va me rester en tête plus longtemps que les autres. 8/10

#TalesFromTheLoop 1.06 - « But I don't want to be alone anymore. » Comme pour le body swap, la série a réussi à rendre le voyage dans un monde parallèle original, mélancolique et extrêmement riche sans jouer sur les ficelles habituelles. J'aime la façon dont le concept du monde parallèle est vite assimilé pour vite aller à l'essentiel et il y a tellement de choses à picorer dans les scènes où il est spectateur de cette autre vie en étant reclus... Ato Essandoh livre la meilleure performance de la série pour l'instant. La série sait aussi varier ses fins, elles sont parfois tragiques, simplement tristes, neutres ou optimistes. Celle choisie pour cet épisode est un peu attendue mais très belle. 8/10

#TalesFromTheLoop 1.07 - La série s'essaie au genre de l'horreur pendant une moitié d'épisode avant de prendre un autre chemin. Je pensais ne pas accrocher mais l'ambiance a très bien fonctionné durant ce passage. Une fois sorti de l'île ça retombe un peu et c'est l'épisode qui offre la conclusion la moins tranchée, mais elle est toutefois réussie. 7/10

#TalesFromTheLoop 1.08 - « Blink of an eye » Sans les toutes dernières minutes j'étais partie pour une dépression après le tragédie traversée dans cet épisode. J'avais lu que cet épisode était très émouvant mais je trouvais le fait d'utiliser une machine un peu trop facile (malgré les scènes bien faites). C'était sous-estimer cette série, car ce qui est suit est ce qui va nous achever. La séquence montrant les années qui sont passées sans un seul dialogue est totalement déprimante et va me hanter pendant quelques jours. La jeunesse de Cole est terrible. Je suis curieux de voir ce que fera la série par la suite, on va rester dans quelle époque ? Cette ambiance rétrofuturiste lui allait tellement bien. 8/10

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article