Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Shameless (Saison 11 - Finale)

14 Mai 2021 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Shameless, #Drama, #Comédie, #Showtime

Shameless (Saison 11 - Finale)

Shameless US
- Showtime - Saison 11 (2020/21) - 12 épisodes -
Créée par Paul Abbott

#Shameless 11.01 - Ce n'est pas un grand épisode de série TV, ça part un peu dans tous les sens, la série évoque le COVID mais sans vraiment se risquer à quelque chose de pertinent. Mais c'est du Shameless foutraque qu'on peut tolérer. On suit des micro-intrigues à un rythme élevé, c'est vite vu, vite oublié, mais on passe un bon moment, notamment avec les petites magouilles de Lip pour garder Tami heureuse. On a droit à quelques blagues subversives (avec Debbie particulièrement), et on s'en contente bien. 6/10

#Shameless 11.02 - L'épisode est plus ou moins porté par Frank qu'on découvre cuisinier hors pair, Carl qui se voit affublé d'un partenaire qui ne correspond pas du tout à son rêve voire Mickey qui cherche du boulot, mais si le season premiere passait bien avec une succession de scènes légères, ici ça manque d'un liant vraiment pertinent. 5/10

#Shameless 11.03 - Le fil rouge avec Frank qui passe la journée avec sa petite fille était sympa, même s'il y a quelques redites sur le thème de la weed avec les filles de Kev et V du premier épisode. Le reste n'est pas très palpitant, la guerre entre Ian et Mickey grotesque, mais la possible reconversion de Lip vers le "house flipping" pourrait être intéressant. 6/10

#Shameless 11.04 - Le retour de Terry Milkovich pourrait amener une menace mais pour l'instant ça reste assez superficiel. Le manque de finesse se retrouve dans les intrigues de Carl et Tami mais ces histoires là sont plus intéressantes sur les dérives policières ou les prédateurs dans les écoles. 6/10

#Shameless 11.05 - La saison entière est bordélique avec les personnages qui font des virages à 90 degrés en permanence. Ian et Mickey vont dans tous les sens, Lip fait replonger Brad, Debbie est de plus en plus insupportable. C'est difficile. Shameless cultive un côté "messy", mais il y avait des moments de drama importants, mais là, c'est creux. 5/10

#Shameless 11.06 - Tout n'est pas parfait mais c'est le premier épisode qui a de la profondeur, avec le problème de Frank connu ou les scènes avec Mickey. Il y a une certaine émotion en voyant l'état de son père, qui se transforme en opportunité de vengeance avant de se transformer en pitié. C'était assez habile. Du côté de Carl ça peut être intéressant, mais la série a tendance à prendre le sujet du viol à la légère. 7/10

#Shameless 11.07 - La série prend enfin conscience qu'on est au milieu d'une saison, et en l'occurrence la dernière, ça démarre en légèreté mais au fil de l'épisode avec la pression autour de Lip, Debbie qui flippe d'être abandonnée et Frank qui perd pied après avoir profité de l'excuse de la démence, tout ça offrait de bons moments. Un peu trop rares néanmoins. 6/10

#Shameless 11.08 - C'était un épisode faible avec une Debbie qui est insupportable comme toujours, l'intrigue Cancelled aurait pu passer si les blagues n'avaient pas déjà été faite 50 fois depuis 3-4 ans. Du côté de Carl, il y a de bonnes choses pour le personnage, mais certains développements sont trop prévisibles. Reste Mickey qui maintient un peu le niveau grâce à un excellent Noel Fisher qui fait ce qu'il peut avec ce qu'on lui donne. Et la fin d'épisode centrée sur le diagnostic de Frank lance la saison. 5/10

#Shameless 11.09 - Il y a eu des idées intéressantes avec la peur de Debbie de finir seule, Frank et la démence, Liam qui n'a jamais eu sa place dans la famille, et la mort de Terry qui créer de la confusion chez Mickey, mais le développement a été vraiment trop chaotique et a manqué bien trop souvent de justesse pour amener de l'émotion. Cet épisode est poussif, mais comme le précédent, la fin ressemble à quelque chose. 5/10

#Shameless 11.10 - Comme les épisodes précédents, il y a quelques bons moments et le parfum d'un series finale se sent, mais les intrigues ont été tellement bancales, que ce soit du côté de Lip, Carl, et autres. La partie au Kentucky tourné à Los Angeles sonne faux, mais ça offre une porte de sortie décente au couple. La voie choisir pour Ian et Mickey pourrait tenir si la gueule de l'appartement et leurs balades dans l'ambulance volée n'étaient pas aussi irréalistes. Debbie est insupportable, Lip devient de plus en plus stupide. Associer Frank à un enfant est toujours efficace et la préparation de son départ donne un peu de suspense, mais c'est tout. 6/10

#Shameless 11.11 - Je n'ai rien contre la descente aux enfers d'un personnage, et on a eu notre lot avec Lip mais changer à ce point un personnage pour créer du drama n'est pas très bon. Lip était présenté comme un génie. Il a une tendance à d'auto-détruire et à faire systématiquement le mauvais choix, mais il n'était pas con. Là il est juste con. Dommage car le personnage était sans doute le plus intéressant pendant les premières saisons. Le reste fait un remplissage jamais chiant, mais pas vraiment à la hauteur d'une série à un épisode de la fin. Quant à Frank, la mise en place est bonne, et la fin annonce en effet un tournant pour le final. 5/10

#Shameless 11.12 - Bon bon bon... On sort de ce final avec une très légère pointe de nostalgie, un montage avec Frank revoyant des moments du passé qui est touchant, la fin ouverte pour les autres personnages ne me gêne pas, mais ça s'arrête là. Rien ne fait sens, l'évolution de Lip, sa décision de vendre la maison pour rien, Debbie et sa nouvelle copine venue de nulle part. Les scénaristes naviguaient à vue sur les personnages et ne savaient plus quoi en foutre, la saison est bâclée et l'excuse du COVID ne suffit pas pour justifier ça. 4/10

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article