Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sex Education (Saison 1)

17 Janvier 2019 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Sex Education, #Comédie, #Drama, #Netflix

Sex Education (Saison 1)

Sex Education
- Netflix - 2019 - 8 épisodes -
Série créée par
Laurie Nunn

#SexEducation 1.01 - « Everyone's watching me all the time. Everyone's like, "There goes Adam Groff, headmaster's son. He's got a big massive elephant's cock." I've got feelings. » Très bonne surprise. Je n'ai pas vu le temps passer, c'était drôle et le ton me va parfaitement. La surprise vient du fait que Gillian Anderson n'a pas le premier rôle et c'est en fait la meilleure chose. Ce n'est rien contre elle évidemment, mais ça rend chaque intervention de son personnage plus percutant et la construction autour des lycéens me semble plus efficace. J'ai quelques doutes sur la direction prise, je trouvais très bien ce rôle de misfits, mais on va voir, on ne peut que faire confiance aux scénaristes après ce premier épisode. Ma seule déception finalement, c'est que Daniel Ings ne soit que de passage sur cet épisode. 8/10

#SexEducation 1.02 - « Is it weird that I always think about the Queen when I come? » Bien que toujours plaisant, ce second épisode a semblé un léger ton en-dessous du premier à tous les niveaux. Que ce soit le petit fil rouge (plus efficace sur la fin ceci dit), l'humour ou les apparitions de Jean. Assez surpris du virage gros loser pour Adam, j'attends de voir ce qu'on nous prépare. Je reste satisfait mais il ne faudrait pas que ça s'essouffle trop vite. 7/10

#SexEducation 1.03 - « You could pretend I'm a boy. » Je n'avais aucun doute que la série puisse se montrer très juste dans du drama. Mais je ne m'attendais pas à ce que la série attaque ce sujet si vite. Et je m'attendais encore moins à être touché par Maeve. Le sujet de l'avortement est très souvent évité à la télé, l'acte l'est encore plus, c'en est presque courageux de le faire aujourd'hui. Le reste n'est pas moins réussi, comme Otis et les anti-IVG, ou les "répétitions" d'Eric et Lily. 8/10

#SexEducation 1.04 - « Deflowering the maiden. Breaking the lawn chair, skinning the fish. Your dick in my vagina. » Je ne peux pas le mettre au niveau des épisodes 1 et 3, mais c'est positif. Les interactions entre les persos, la construction de personnages réguliers (ici, Lily qui revient en force), l'humour, l'atmosphère, tout ça était plaisant, ça donne envie de binge la suite très rapidement. On n'atteint pas le niveau de comédie du premier, le drama du troisième, mais le mix fonctionne très bien. 7/10

#SexEducation 1.05 - « Whatever you do, do not dress like you. My brother brought a girl home once. She wore a Nine Inch Nails T-shirt, and my mom thought she worshipped Satan. She did a massive shit in the toilet. My dad had to break it up with a stick. » L'épisode arrive à poser une ambiance lourde en filigrane et cela débouche à une scène forte avec Eric. La photo de Ruby donne une intrigue qui démarre timidement et ne décolle jamais totalement, mais ça permet tout de même d'avoir quelques répliques bien senties et une fin assez positive. Ce n'est pas mon épisode favori, mais il est solide une fois encore. J'ai hâte de voir le développement d'Eric après cet épisode. 7/10

#SexEducation 1.06 - « Would you like to have sex with me? It's a no-strings-attached kind of situation. I only want one thing. Your dick. » Du côté d'Eric j'espérais un peu mieux à tous les niveaux, son développement reste trop en retrait, néanmoins chaque scène vise juste, et je n'ai jamais été aussi triste de voir quelqu'un changer de style vestimentaire. Pour le reste, j'ai bien aimé le retour de Lily, c'est un bon personnage secondaire. Aimee a une ordonnance particulière pour se découvrir et ça donne deux scènes sympas. On développe le duo principal tranquillement. 7/10

#SexEducation 1.07 - « And now, a request. This is for all the couples in the room. So, grab yourself a partner. But remember to get consent... Hah! No, seriously. Please do get consent. » À quelques détails près, ça aurait pu faire une fin de saison, on clôt des chapitres, en laissant des portes ouvertes. Je trouve ça positif que la saison ait encore des choses à nous raconter. Le retour en force d'Eric, un nouveau développement pour Adam et même un Jackson qui se rebelle enfin donnent de bonnes scènes. On peut se dire que Otis réagit de façon surprenante envers Ola, que ce n'est pas ce dont nous a habitué le personnage, mais ça permet aussi de rappeler que ce n'est qu'un ado qui a encore du tact à apprendre. En résumé, c'est chargé, des détails peuvent gêner mais ça se tient. 7/10

#SexEducation 1.08 - Ah ah la dernière scène, étrangement elle est parfaitement adaptée à la série. Ce dernier épisode révèle quelques surprises, dont une importante sur Adam, on a par contre une fin sur le quatuor amoureux qui est somme toute classique. Ce léger manque de surprise empêche de le mettre dans le haut du panier de la saison, mais dans l'ensemble, on passe un bon moment une nouvelle fois, les personnages sont tous imparfaits mais restent attachants. On a eu droit à notre dose de Lily en plus ce qui est toujours agréable. Il y aura sans doute une suite car la série a l'air d'être un succès, j'en serais évidemment. 7/10

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article