Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Marianne (Saison 1)

26 Septembre 2019 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Marianne, #Horreur, #France, #Netflix

Marianne (Saison 1)

Marianne
- Netflix - 2019 - 8 épisodes -
Série créée par 
Samuel Bodin

#Marianne 1.01 - « Mais qu'est-ce que c'est que cette merde ! » Le début est déroutant, le jeu des acteurs, les dialogues, ça passe moyen. Mais une scène horrifique aiguise notre curiosité et passé la scène avec le curé qui est foirée, le reste de l'épisode est assez plaisant. Le passage dans le village installe une ambiance gênante, Madame Daugeron semble bien castée, les parents offrent aussi une scène bien flippante avec Camille. Bref, j'ai eu des doutes au début, mais finalement, pourquoi pas ! 6/10

#Marianne 1.02 - J'allais dire que tout ce qui concerne le développement des personnages ne m'intéressait pas, mais l'après-midi entre anciens amis a fini par me convaincre, l'alcool et le petit sentiment de nostalgie est passé par là. Le ton plus léger avec l'inspecteur surprend, mais on s'y fait bien, ça permet de respirer, le capital sympathie de l'acteur aide aussi. Les scènes horrifiques me plaisent bien, l'intro est celle qui m'a semblé la plus réussie, sans jump scare forcé, on installe une scène angoissante qui m'a pas rendu serein. Je reste prudent sur tout ce qui est backstory et développement des personnages en général, mais je suis bien rentré dans cette série. 7/10

#Marianne 1.03 - Avec un plus gros focus sur Emma, c'était casse-gueule et la première partie de l'épisode était trop inconstante pour accrocher. On a des passages (volontairement) pénible avec Emma au dîner et un seul vrai passage fort avec les enfants mais trop expédié pour prendre aux tripes. Heureusement, dès que Daugeron revient à l'écran, l'épisode se relance et le dernier quart d'heure est une succession de passages réussis. 6/10

#Marianne 1.04 - Chaque épisode s'essaie à des rythme différents, ici on développe les personnages pendant 40 minutes, et on termine par cinq minutes successives d'horreur. Mêlant jump scare et angoisse, on a quatre scènes inégales (les deux dans la chambre sont de loin les meilleures) mais qui finissent l'épisode sur une bonne note. Avant ça, on a du deuil, un changement d'approche de Marianne, mais ce n'était pas le plus palpitant. 5/10

#Marianne 1.05 - « Filez moi vos doigts. Fermez vos gueules, et fermez vos yeux. » En découvrant que c'était un épisode flashback, ma première réaction était la crainte. C'était casse-gueule. Mais c'est tout d'abord un bon épisode d'horreur avec la première séance de spiritisme qui ne m'ennuie pas depuis... toujours?), la mort de Lucie qui est terrible et une séquence dans la chambre qui file quelques frissons. Et en plus, il me réconcilie avec le personnage d'Emma. Tout est bien expliqué, sans que ça paraisse forcé. Ça a été bien pensé en amont. Je rajoute un petit détail, les deux petits coups de bombe de peinture sur le flic est une touche d'humour excellente. 8/10

#Marianne 1.06 - Bonne doublette d'épisodes, le groupe passe à l'action et bien aidé par le décor (un phare isolé), le lieu (riche en histoire avec les flashbacks précédents), les conditions étaient réunies pour frissonner. Et ça a marché sur moi. Les passages avec le père à l'hôpital et Sam à l'école m'ont rendu mal à l'aise. L'angoisse, le visuel, la mise en scène, les jump scare limités, ça me parle beaucoup. Il y a des petits passages qui marchent moins bien, mais le contrat est rempli pour moi. 8/10

#Marianne 1.07 - L'épisode démarre sur un concept à potentiel avec le groupe qui se sépare et on suit chacun. Mais à part le duo Sebi et Aurore dans un passage flippant, ça ne fonctionne pas vraiment. Après cela, on suit le fil de l'épisode sans vraiment frissonner ou être captivé, si ce n'est pour Arnaud dans le phare. Le choix de Sebi sur la fin ne colle pas trop au perso, ça prend une voie facile et un peu décevante. 6/10

#Marianne 1.08 - C'est dur de conclure une saison, en particulier dans ce genre et si on peut trouver à redire sur pas mal de choses comme la tension qui tarde à monter avec Marianne, des séquences horrifiques trop rares, je trouve que l'ensemble fonctionne malgré tout, et l'imagerie des méchants, dans le sol ou autour d'Emma est super efficace (c'est peut-être très inspiré d'autres productions, mais je n'y connais rien donc je m'en fous). Mais je suis peut-être généreux envers cette série qui a été une bonne surprise. L'ouverture à la saison 2 me semble un peu mince, mais elle efface la seule vraie fausse note au niveau des personnages sur la fin de saison, donc je signe. 7/10

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article