Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bosch (Saison 6)

1 Septembre 2020 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Bosch, #Policier, #Amazon

Bosch (Saison 6)

Affaires :

- Du Cesium a été volé par Dr Kent, un physicien médical, qui agissait pour protéger sa femme. Il a été exécuté,
- J Edgar continue d'enquêter sur les policiers qui trafiquent avec les jamaïcains,
- Bosch recherche toujours une piste sur la mort de Daisy, la fille de l'addict Elizabeth Clayton.

Cette saison est sans doute la plus régulière de toutes. Pas un épisode n'est mauvais, on ne s'ennuie pas, on a toujours au moins une informations intéressante par épisode. Pas de temps faible... mais aucun gros temps fort non plus. Pas à un moment j'ai eu des petits frissons d'excitation devant une révélation fracassante, un twist que je n'avais pas vu venir. C'est d'une incroyable fluidité mais sans éclat.

La menace du césium est assez vite mise de côté pour prendre l'aspect d'une enquête plus classique, je n'ai pas d'avis arrêté sur ce choix, le virage "enquête classique" n'est en rien problématique car les soupçons se tournent notamment sur le FBI. On peut simplement regretter qu'après la découverte du complice, la série n'a plus grand chose à dire.

Le personnage de Reece donnait une impression bizarre toute la saison. Je savais pas si on nous préparait la révélation qu'elle est derrière le meurtre, si c'était une love interest pour Harry, au final on n'a pas grand chose. S'il y a eu un jeu de (fausse) piste volontaire c'est bien vu, j'ai cru qu'on nous préparait un truc intéressant sur ce personnage, sinon ça donne l'impression qu'on ne savait pas vraiment quoi en faire. Si le personnage avait été introduit dans les premières saisons, ça allait être à coup sûr quelqu'un qu'on prendrait plaisir à recroiser, là ça paraît un peu tard sinon.

L'affaire de Daisy offre un coupable assez bien trouvé, c'est plus l'inspiration autour de ce coupable qui est intéressante. Le reste avec une addict qui peine à tourner la page était plus classique.

L'intrigue de J Edgar toujours liée aux jamaïcains et haïtiens démarre par un choc avec l'exécution des deux flics corrompus, la suite est plus tranquille, l'acteur derrière Jacques Avril était pas mal du tout, un sourire en façade qui fait un peu flipper, c'était un bon choix. Après des intrigues familiales pour J Edgar, on a eu une affaire au long cours, personnelles toujours, mais comme pour Bosch, ça a servi à développer le personnage. Passé le choc de l'assassinat des deux enquêteurs, il n'y a pas de scène qui m'ai mise sur le cul ceci dit. C'était bien, mais pas incroyable.

Du côté de Grace, on a senti une menace sur elle dès le début de saison : un #MeToo en raison de son côté trop tactile ? Le capitaine qui cherche à la dégager ? Un peu des deux au final, le capitaine profite d'une plainte verbale pour tenter de la foutre à la porte, cela donne surtout un épisode intéressant mêlant vengeance perso, une femme respectée qui gère bien la situation et un dossier a priori refermé.

Maddie travaille à présent avec Honey les promesses étaient là dès le départ, mais quand Honey prend plus de place dans l'affaire Kent, il a fallu les séparer. Cela donne le sentiment d'une occasion gâchée, on aurait aimé voir Maddie utiliser son flair Boschien pour montrer une autre facette de sa vie.

Enfin, Irving se lance dans une campagne pour la mairie, cette intrigue délivre plutôt du classique avec des concessions à faire, une image à adoucir et un dossier gênant qui le menace. Après une saison 5 qui le mettait en opposition à Bosch, les auteurs ont sans doute voulu le remettre dans les bonnes grâces. Certes il a un passé assez trouble, il a utilisé des faveurs pour progresser, mais à la fin il reste noble. Cette ligne ne me déçoit pas plus que ça, d'autant que le voir envoyer chier Scott Anderson et Killoran était assez amusant, mais comme d'autres points de la saison, ça donne le sentiment que ça aurait pu être meilleur.

C'est la meilleure façon de résumer la saison. C'était franchement pas mal du tout, y a pas un épisode à jeter, tous les personnages ont eu leur moment pour briller. Mais ça aurait pu être encore meilleur.

Notes des épisodes

6.01 - 7
6.02 - 7
6.03 - 8
6.04 - 7
6.05 - 7
6.06 - 7
6.07 - 7
6.08 - 7
6.09 - 7
6.10 - 7

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article