Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Million Little Things (Saison 1)

2 Mars 2019 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #A Million Little Things, #Drama, #ABC

A Million Little Things (Saison 1)

A Million Little Things
- ABC - 2018/19 - 17 épisodes -
Série créée par DJ Nash

#AMillionLittleThings 1.01 - Voici un pur drama qui parle d'un groupe d'amis qui doit surmonter le suicide d'un des leurs. Les portraits sont assez intéressants jusque là, les scènes oscille entre légèreté, sincérité et émotion. Je regrette par contre une des révélations de cet épisode, qu'on aurait pu voir venir car terriblement classique dans ce genre de séries, mais qui casse une partie de ce qu'on a vu jusque là. Je pense poursuivre, mais ça m'a refroidi quelque peu. 6/10

#AMillionLittleThings 1.02 - Le principal reproche que je ferai à cet épisode, est ce qui amené une force supplémentaire à la fin de cet épisode : on est trop concentré sur les secrets, et c'est frustrant. Ce n'est pas une frustration à la Lost et autres séries à mystère, mais une frustration classiques des séries où certaines personnes se cachent des choses ou ne se parlent pas sans véritable raison. Pour l'adultère on peut comprendre, mais pour moi ça casse toute la sincérité des scènes entre amis, et des passages où ils parlent de Jon. Je comprends cette volonté de garder des secrets, pour les distiller au compte goutte, mais ça nuit parfois aux personnages. C'est dommage car j'aime beaucoup les personnages justement, et les diverses interactions, que ce soit entre adultes, ou avec les enfants. La scène de danse était touchante. 7/10

#AMillionLittleThings 1.03 - L'anniversaire de Gary amène des surprises, beaucoup de choses sont révélées. Rien de neuf pour nous, mais pour les personnages. Ça donne un épisode plus dramatique, avec des moments moins légers (pour une série où un personnage s'est suicidé). La vérité qui éclate permet de changer les dynamiques. C'est un épisode intéressant, mais qui ne m'a pas vraiment touché. 6/10

#AMillionLittleThings 1.04 - On a droit à des flashbacks différents, Jon est moins présent, et étrangement ce n'est pas gênant. Surtout on montre moins ce côté type parfait qui pouvait rendre l'adultère toujours plus cruel. Cela dit, j'ai mis du temps à me plonger dans cet épisode, les dialogues ne sont plus ou moins que des choses attendues ou ils ont déjà été faits. Mais dans ces dix dernières minutes, leur manipulation pour finir par te toucher fonctionne, et quelqu'un comme Katherine, ou la soirée pizza sont touchantes. 7/10

#AMillionLittleThings 1.05 - C'était le meilleur épisode de la saison à quelques détails près, mais les dernières secondes gâchent tout. J'espère qu'on est censé trouver Eddie débile parce qu'après un beau geste (enfin un geste plutôt normal) envers sa femme il pense que tout est oublié, c'est du haut level de connerie et ça gâche quelque peu tout ce qu'ils ont construit dans cet épisode. Et donc l'histoire du test fait du tort aussi. Ça rajoute une nouvelle couche de gros drama, mais cet épisode montrait justement qu'il n'y avait pas besoin de ça pour que l'alchimie de ce (bon) cast tourne parfaitement. C'est dommage, Katherine n'a jamais été meilleure que dans cet épisode, Rome était tout en justesse aussi, Delilah et sa fille ont offert de bons moments. Malgré la maladresse de Gary, on comprend ce qu'il veut dire, et sa virée avec Maggie était bien faite. Frustrant. 7/10

#AMillionLittleThings 1.06 - Le précédent épisode était bon mais gâché par quelques choix douteux, celui-ci est moyen mais sauvé par une excellente scène pour Rome. Un autre passage aurait pu être réussi, pour une fois, on semblait parti pour avoir un traitement de l'avortement qui ne soit pas grossier, mais les scénaristes se sont défilés comme tant d'autres, les scènes étaient sobres, pour rien. Le mystère autour de la lettre commence à se livrer un peu. Jon n'avait pas forcément manqué dans le précédent, mais dans un épisode en manque d'inspiration, il n'aurait pas fait de mal. 5/10

#AMillionLittleThings 1.07 - Après un épisode qui m'avait frustré, celui-ci est plus constant, il n'y a aucun mystère, et pas trop de secrets, ça ne fait pas de mal. Il n'y a cependant aucune scène qui sort du lot (même si j'ai bien aimé les scènes entre Gary et le petit, ou les gars à l'hôpital), que ce soit du côté de Rome et Gina dans le contre-coup de la dernière révélation et le petit pépin de santé, Gary et Maggie qui se lancent des défis pour arriver au point qu'on devinait par avance, ou Eddie et Delilah qui sont d'abord en périphérie des autres histoires avant leur petit moment, mais l'attachement à ce duo étant en travaux, c'est pas facile. 6/10

#AMillionLittleThings 1.08 - Bonne idée de faire un épisode dédié à Maggie. Les séquences en avion sont discutables (les parallèles sont un peu... curieux) mais on a des passages émouvants, d'autres plus légers qui collent bien. Cette amitié toute fraîche entre les personnages marche bien. Dommage que les auteurs ont trop forcé le trait sur Gary. Lui comme Eddie ont tendance à péter l'ambiance et à se montrer imbuvables. Le 'previously on' spoile aussi ce qui va se passer pour Gary. Cela va créer du drama supplémentaire, mais c'est tellement frustrant ce genre de scènes, sous prétexte qu'un personnage est blessé, il va faire n'importe quoi... Hormis Gary donc, et Delilah/Eddie, le reste était au diapason. C'était un épisode utile, mais qui va avec de trop gros sabots par moments. 6/10

#AMillionLittleThings 1.09 - Le retour de Jon dans les flashbacks de Gary fait du bien à la série. On a un épisode qui permet de voir plusieurs personnages avancer. L'anniversaire de la rémission de Gary est donc l'occasion de revoir Jon, les flashbacks manquent peut-être de subtilité mais on pardonne aisément. Le road trip Delilah et Maggie est un peu décevant, même si c'est plaisant de voir cette paire assez inédite. Le reste est très correct, que ce soit la réparation de l'évier de Rome (dit comme ça, ça semble pas fou), et l'éventuelle promotion de Katherine. On sent que cette dernière est mieux intégrée à la série. On sent que le rôle était beaucoup moins important dans les premières versions du script, avant que Grace Park rejoigne le projet. 7/10

#AMillionLittleThings 1.10 - J'avais été spoilé sur la fin, et j'étais prêt à détester cet énième twist. Dans le fond, ça reste une idée à la con de donner d'autres secrets sur Jon... mais de l'autre, ça va totalement marcher et me donner envie de voir la suite dès le retour. J'espère tout de même que ce fil rouge va se développer un peu plus vite, car ça pourrait vite lasser. L'épisode est très honnête, on force un peu le trait autour de Delilah, mais j'ai bien aimé le duo Gary/Maggie, hormis l'excuse bidon pour justifier la coucherie (sérieux...), la scène dans la voiture était réussie. 6/10

 

#AMillionLittleThings 1.11 - « Let's let Hugo Boss here take the lead, please. » C'était un bon retour, deux choses en particulier m'ont plu. Tout d'abord, des petits moments anodins dans les scènes, comme Maggie qui joue avec Theo quand elle le voit, ou Gary qui fait semblant de se battre avec Danny quand il débarque chez les Dixon, c'est tout con, mais ça donne plus d'authenticité. Ce n'est peut-être même pas écrit et c'est tant mieux, ça interagit de façon crédible. Sinon, Danny a droit à une scène "lourde" pour le personnage mais elle est traitée sans en faire trop, pour un drama c'est une bonne chose parfois. Le mystère autour de Jon redevient sympa également. Le fil rouge sur la course n'est pas déplaisant non plus, et cela permet d'avoir un groupe soudé pour Maggie à la fin. 7/10

#AMillionLittleThings 1.12 - Un épisode sur la veille du drame était une bonne idée, mais assez vite on sent qu'en dehors de Jon, ça manque d'idées, ce genre d'épisode doit amener de nouvelles perspectives, ou dévoiler des choses. Au final, pas grand chose... Les scènes avec Jon sont quasiment toutes réussies, on a une explication sur le baiser avec Ash, dommage que le reste ne soit pas à la hauteur. 6/10

#AMillionLittleThings 1.13 - Des secrets autour de Jon sont révélés avec une tension pécuniaire importante. J'ai bien aimé la surprise du rôle de Constance Zimmer et ce petit fil rouge parvient à rester intéressant (mais reste trèèèès lent à se développer) mais ça m'a pas passionné plus que cela. Le reste est plus faible, seule la scène où Eddie découvre les deux assiettes dégage quelque chose. Il n'a aucune raison d'être blessé ou vexé, mais la façon dont c'est montré et la décision prise est crédible et bien faite. Bref, dans l'ensemble j'ai pas été emballé, malgré cette histoire de Jon qui a pris de la place. 6/10

#AMillionLittleThings 1.14 - Tous les éléments sont là pour faire un bon épisode, on a des séquences émotion qui marchent bien notamment, mais quelque chose semble cassé. Cela vient peut-être de moi, mais le mystère autour de Jon semble traîner en longueur, des scènes semblent forcées et sont prévisibles (comme Eddie et l'enquêtrice). Bref, j'ai tendance à décrocher alors que la qualité ne semble pas vraiment inférieure, ça semble juste un peu plus faux en ce moment. 6/10

#AMillionLittleThings 1.15 - En voyant la dernière scène, je me suis rappelé qu'il restait un peu de mystère autour de Jon, et ça ne m'avait pas manqué. L'épisode alterne assez bien entre moments de légèreté et des passages plus dramatiques. Tout ne m'a pas plu, la partie sur Rome était correcte, mais sans plus. Delilah manque vraiment de jugeotte parfois, mais son erreur permet de bien mettre en valeur Tonton Gary. Et en gros, ce qui tourne autour de Gary et Eddie/Katherine était plutôt bon. 7/10

#AMillionLittleThings 1.16 - Le mystère Barbara Morgan est un cliché des séries des années 2000, une scène au début, une scène à la fin et voilà, revenez la semaine prochaine. Les scénaristes ont manqué d'idées pour tenir la saison complète, à la limite fallait s'arrêter il y a quelques épisodes et en rester sur les personnages. On a droit à 4 histoires on va dire, j'ai plutôt bien aimé celles sur Maggie ou le script de Rome. La fin avec Eddie et Katherine est pas mal également. Cette histoire de divorce est plutôt bien gérée. Mais celle sur le restaurant et la crise de jalousie... pfiou. 6/10

#AMillionLittleThings 1.17 - « You were right. I thought if I knew everything, if we turned over the stone that explained everything, I'd feel better. I don't. » Des choix peuvent surprendre, des directions curieuses, des contre-pieds qui peuvent décevoir. Mais je trouve ça bien qu'on n'ait pas rajouté trop de couches de mystères, les fausses pistes sont pas connes, l'épisode conclut très correctement ce gros chapitre sur Jon. Les scènes de l'aéroport sont touchantes, le passé de Jon fait partie des choix qui vont diviser mais ça ne me gêne pas, ça explore un trauma bien particulier. On a des petites pistes sur la suite, quelques secrets à révéler encore (cette histoire de paternité, on s'en serait bien passé). 7/10

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article