Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

9-1-1 (Saison 2)

14 Mai 2019 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #911, #FOX, #Drama, #Action

9-1-1 (Saison 2)

9-1-1
- FOX - 2018/19 - 18 épisodes -
Série créée par 
Ryan Murphy, Brad Falchuk et Tim Minear

2.01 - Le début ne m'a pas vraiment emballé, l'intro avec plusieurs scènes de chaos était mal foutue et la musique au volume très fort était insupportable. On a la rivalité des pompiers sur fond de calendrier qui n'aidait pas non plus. Mais avec les interventions qui suivent et la caserne qui se calme, ça prend forme. Petite mention à la scène du téléphone, c'était affreusement mal fait, mais le personnage pourrait bien s'intégrer à l'univers. 6/10

2.02 - Tremblement de terre très important à LA, cela amène un chaos dans toute la ville. Je n'ai aucun soucis avec les effets visibles et cheap ou les fonds verts car ils ont osé prendre un vrai risque pour proposer des interventions spectaculaires. Passée la mise en place un poil longue, quand tout démarre après le tremblement de terre, on sent bien la crise et on assiste à une vingtaine de minutes très prenantes. Malheureusement, une fois dans l’hôtel, je trouve que ça faiblit un peu en terme de rythme, et il faudra attendre les toutes dernières secondes et un cliffangher (au sens pur du terme) pour être de nouveau pleinement emballé. En bref, c'était prometteur, l'exécution est bonne au début, mais moins par la suite. 7/10

2.03 - Hormis le passage de la supérette, j'ai tout apprécié dans cet épisode. On est dans la suite du tremblement de terre, cet épisode se veut moins spectaculaire mais il a un aspect que j'ai toujours adoré dans ces séries : c'est le côté improvisation. Pour soigner quelqu'un, pour se frayer un chemin, ou autres, ce n'est pas très poussé ici, et il y a une grosse part de coup de bol (surtout pour le parking), mais ça marche sur moi. Du côté de l'hotel, de la famille d'Athena ou du 9-1-1, ça m'a plu. 8/10

2.04 - Eddie, son fils et Chimney sont à l'honneur dans cet épisode. On a trois interventions intéressantes, le drama n'est pas mauvais non plus, mais il n'y aura rien de mémorable. C'était assez bien, sans plus. Mais si la série livre ce genre d'épisodes dans le coeur de sa saison, c'est cool. 6/10

2.05 - Cet épisode sur le comportement affreux des gens que peuvent rencontrer les secours contient de bonnes idées, notamment le retour de l'arnaqueuse de la saison 1, mais au final on n'a rien d'épique, ni même de scènes particulièrement drôles après cette intro cynique. C'était... pépère on va dire. L'autre retour est lié à Hen, c'était assez bâclé, mais au moins on se tape pas une trame sur plusieurs épisode là-dessus. 5/10

2.06 - La première moitié d'épisode est étrange, on enchaîne les scènes sans véritable liant, ça ne fonctionnait pas vraiment, quelque chose semblait manquer. Quand les effets du gâteau se font sentir, ça se réveille, on a de l'humour puis des scènes plus profondes, je ne dirai pas que j'ai tout adoré, certains passages semblaient forcés, comme la fin qui joue le tire-larmes, mais ça a marché donc... 6/10

2.07 - L'épisode de St-Valentin la saison dernière avait donné un très bon épisode, celui d'Halloween a moins inspiré les scénaristes. On a quelques idées comme un appel d'un fantôme, mais c'est assez vite oublié. On en apprend plus sur Diaz ou Hen et Buck chasse un fantôme justement mais ça ne m'a pas transporté. Finalement c'est un appel a priori plus anodin, concernant un cheval qui est le plus fort. 6/10

2.08 - Ce n'est pas Saint-Valentin mais la série nous sort un épisode dédié à l'amour, pourquoi pas. Dans un style moins spectaculaire que la saison dernière, il parvient malgré tout à faire mouche grâce aux personnages qui sont de passages ou les petites aventures de nos héros. Les interventions ne sont pas mémorables en terme d'intensité ou d'inspiration mais le cas des braqueurs et surtout du couple d'hommes âgés étaient particulièrement bon. 7/10

2.09 - Un épisode entièrement dédié au passé de Hen, on avait eu un épisode sur le passé de Bobby mais sans y consacrer tout le temps. Les grandes lignes sont plutôt prévisibles, notamment l'accueil de cette nouvelle femme pompier, mais le respect à gagner ne se fait pas dès la première bonne idée, la rencontre avec Athena est sympa à voir, et quelques scènes visent très juste. Au final malgré très léger manque de surprises, on passe un bon moment. 7/10

2.10 - Ah ah, j'étais sûr que le Jason Bailey était plus du genre stalker qu'ange gardien mais je dois avouer que je n'ai pas du tout vu venir ce twist (qu'on pouvait deviner), c'est une bonne conclusion à un épisode plein de bonnes intentions mais qui parfois se précipite trop. On a une succession de moments forts, le plus efficace reste la réunion du Marine avec sa fille... et je trouve que ça aurait pu fonctionner encore mieux. Les fiançailles, et les autres retrouvailles familiales paraissent expédiées ou mal faites. Si bien qu'on passe peut-être à côté de ces moments charnières. Mais, ce n'était pas gênant, l'épisode a un bon mélange de tension, drama et humour. 7/10

 

2.11 - La reprise a quelques moments spectaculaires (plus dans les idées que dans l'exécution) ou de tension qui font le travail mais j'ai vraiment eu du mal à m'y investir, après l'intervention du requin, les pompiers disparaissent pour une enquête policière pas si mal menée mais qui n'est pas ce qu'on attend vraiment de cette série. La fin avec Doug qui fait officiellement son retour est plus prenante. 6/10

2.12 - Un nouvel épisode flashback, cette fois, vu le timing, il est logique qu'il soit sur Chimney. On devine le twist de milieu d'épisode dès le début mais ça n'empêche pas d'avoir des montages plutôt cool en première partie et un excellent Kenneth Choi pour porter l'émotion par la suite. Certes, on fait traîner le suspense sur Chimney, mais ce n'était pas trop gênant. 7/10

2.13 - Après la longue pause, on a eu un arc en trois épisodes sur Chimney et Maddie. Cet épisode se concentre sur cette seconde, le premier flashback est glaçant, le second un peu plus classique et le fil rouge de sa virée avec son ex est parfois prévisible mais assez intense malgré tout. 7/10

2.14 - Le système informatique du 911 lâche, il faut y aller old school et cela donne un chaos qui est bien représenté. L'improvisation du 911 et des pompiers amène son lot de tension et de moments épiques. La tension entre Michael et Bobby aurait pu gâcher l'épisode, mais la série surdramatise pas trop en concluant ça dans l'épisode. Certains dialogues en font un peu trop, tout comme le coup du bébé, mais on pardonne. 7/10

2.15 - « I'm so confused. Can you start over? » Une histoire seulement mais bourrée de surprises et d'humour. C'était un très bon épisode. La série a réussi à construire une histoire sacrément bien faite en incluant un max de personnages possibles sans perdre en crédibilité, le tout en ayant une forme d'absurdité qui collait parfaitement à l'ambiance. On aurait même pu faire sans cette fin qui est prometteuse également. 8/10

2.16 - Un nouvel origin episode à un moment crucial pour Bobby, ça aurait pu frustrer, d'autant que le début d'épisode n'est guère passionnant. Mais nous montrer la reconstruction de Bobby après le drame familial est une bonne façon de nous remettre son passé et son évolution dans nos esprits pour faire monter les enjeux. Si l'épisode n'est pas spécialement captivant ni intense, il est bien placé. 7/10

2.17 - L'épisode est assez chargé et intéressant, il a pris une tournure qu'on n'imaginait pas avec le Cap en retrait, on se concentre plus sur les autres au lieu de développer cette intrigue là et c'est pas une mauvaise idée. On a pas mal d'appels et des évolutions importantes pour Maddie ou Eddie. Un peu de légèreté avec Bobbie qui gère les visites de toute son équipe pour encaisser les changements ou le type qui tombe dans une marmite de chocolat. La dernière partie joue sur le choc, je trouve qu'il y a certains passages précipités qui ne fonctionnent pas comme ça l'aurait du, mais l'effet reste présent. Et on conclut avec la mise en place d'une intrigue pour la fin de saison. 7/10

2.18 - L'épisode est très chargé car il veut proposer des petites interventions classiques, conclure l'histoire des bombes et proposer des évolutions pour les personnages. Des passages sont amusants comme le live vidéo de la youtubeuse, et le plaisir des spectateurs de voir Diaz et Buck. On a des scènes touchantes aussi avec notamment les civils qui viennent aider les pompiers... Mais certains passages sont bâclés et la fin en fait un peu trop en peu de temps. 6/10

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article