Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

Undateable (Saison 3)

30 Janvier 2016 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Undateable, #NBC, #Comédie, #Live

Undateable (Saison 3)

Undateable
- NBC - Saison 3 (2015/16) - 13 épisodes -
Créée par Adam Sztykiel

#Undateable 3.01 et 3.02 - "That wasn't rehearsed!" J'aime la part d'impro, j'aime voir le casting foirer les scènes parce qu'ils se marrent. L'ambiance à la SNL est géniale et fait pardonner tous les défauts. La première partie manquait de rythme malgré le numéro de télé de Chris D'Elia balancé en live, la suite était plus cool, avec TV's Scott Foley qui a eu droit à une petite surprise de Bianca. Le script n'était vraiment pas parfait, mais les acteurs se donnent à fond. 7/10

#Undateable 3.03 - C'est court, et cela ne permet pas de mettre en valeur certains personnages, inutiles sur cet épisode. Une part d'impro, du 4ème mur brisé, une battle de vannes, du classique. J'en ressors déçu. 5/10

#Undateable 3.04 - L'énergie était bonne et les vannes ont pas mal fusé dans la première partie, légère baisse de régime ensuite, mais on garde une bonne image à la fin d'épisode. C'était un peu moins la folie, plus centré sur les vannes, ça marche mieux car on est moins dans l'évènement du season premiere. 7/10

#Undateable 3.05 - "That's not something you see every day. A shirtless man-horse fighting off imaginary sperm." La série continue sa bonne reprise en main, on a un petit fil rouge et de bonnes vannes dont certaines qui brisent le 4ème mur. Dans un live, ça passe nickel ce genre de vannes (comme celles sur le Bieber Roast, ou quand Danny demande s'il y a une porte là où la chanteuse s'est barrée). Aucun ennui du coup et une certaine frustration que ça finisse si vite. 7/10

#Undateable 3.06 - "I'm not going to watch two grown men lick each other in fight". Quelle énergie pour cet épisode ! Ils semblaient tous excités, surtout Chris d'Elia et Brent Morin, le craquage du second après le lick fight était énorme, et globalement l'ambiance était vraiment géniale. La série se laisse une marge pour l'impro, donc ça raconte pas énormément de choses, mais ça donne le sourire. Et j'ai pas encore vu le west feed qui était apparemment encore plus dingue. 8/10

#Undateable 3.07 - Un script loin d'être au top mais l'implication totale des acteurs permet de passer un bon moment. Et les quelques vannes meta fonctionnent toujours aussi bien. 6/10

#Undateable 3.08 - "Don't get us canceled twice!" L'addition de Whitney est cool, son duo avec Chris D'Elia a toujours été bon. La première partie le confirme mais la suite a eu du mal à trouver son rythme. 6/10

#Undateable 3.09 - "I just hope we get to do this for a few more seasons." C'était le bordel, la réal suivait pas une fois sur deux, mais à l'image d'un craquage ou des voeux de fin d'épisode, la bonne ambiance transpire du show. C'est toujours un plaisir de regarder ça le samedi. 7/10

#Undateable 3.10 - Excellent retour, c'est parti totalement en couille, on sait que Whitney a montré un truc atroce (en zoomant, on dirait qu'elle a ajouté une bite sur son nez et de faux poils pubiens sur son front), ce qui a fait éclaté de rire Bridgit Mendler. Cette dernière s'est bien lâchée montrant un sens de l'auto-dérision très bien venu. Son sexy lip bite était tellement affreux ! 8/10

#Undateable 3.11 - "And if we get another season, god bless the National Broadcast Company!". Script un peu light, le dance contest est pas mal mais très court, quelques vannes tombent à plat. On passe quand même un bon moment, mais c'est le bas du panier cette saison. 5/10

#Undateable 3.12 et 3.13 - "Mostly we just got to do what the script says. Thanks." TV's Scott Foley ! Un épisode bordélique mais une vraie performance physique des acteurs, surtout D'Elia et Morin qui ont pris cher avec les flashbacks, cette succession de scènes parfaitement inutiles mais mettant les acteurs en difficulté marche totalement pour un direct. Il y a eu des ratés, quelques scènes trop longues, mais on peut dire qu'on s'est bien marré et c'est une bonne conclusion à cette saison de live. 8/10

Partager cet article

Commenter cet article