Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

The Walking Dead (Saison 6)

4 Avril 2016 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #The Walking Dead, #AMC, #Horreur, #Fantastique, #Drama

The Walking Dead (Saison 6)

The Walking Dead
- AMC - Saison 6 (2015/16) - 16 épisodes -
Créée par Frank Darabont, Robert Kirkman, Tony Moore, Charlie Adlard

 

#TheWalkingDead 6.01 - Un épisode plus long pour faire un point sur l'ellipse et relancer l'intrigue Alexandria. On peut dire que le contrat est rempli, la fin est vraiment très prometteuse. Les scènes du présent ont d'ailleurs une bonne tension et des mauvaises surprises à traiter dans l'urgence. Mais les 2/3 se passent dans des flashbacks en noir et blanc assez chiants. 5/10

#TheWalkingDead 6.02 - Ce klaxon hantait la fin du précédent. Si celui-ci démarre doucement, on a une surprise de taille. Soudaine et inattendue, la tournure de l'épisode est vraiment la bienvenue. Avec de l'action et mêmes des touches d'humour un peu dark, on dirait que les scénaristes maitrisaient parfaitement leur show et ça fait du bien. 8/10

#TheWalkingDead 6.03 - J'aime le fait que les trois épisodes (hormis les flashbacks chiants du premier) se déroulent sur une durée très limitée. On offre deux points de vue, le clan à l'extérieur, le clan à Alexandria. Ici le clan mené par Rick se sépare mais les choses sont encore plus chaotiques qu'on aurait pu le penser à la fin du premier épisode. La tension est une nouvelle fois bien présente et cette fois sans grande interruption si ce n'est un focus sur des personnages sans grand intérêt. On ne voit pas le temps passer et c'est un épisode qui ne déçoit pas une nouvelle fois. 7/10

#TheWalkingDead 6.04 - Le timing de ses épisodes est toujours chiant. Et même si on apprécie le travail sur Morgan, ou la présentation de ce guest, il y a ce timing qui gêne un peu et empêche de se plonger vraiment dedans et il y a toujours un détail ou deux qui plombe l'écriture. Ici la morsure... Pour un épisode qui permet à l'équipe de gérer le budget (en plus c'était un épisode "d'une heure trente", donc rentabilisé un max), c'est pas trop mal, mais j'ai pas été totalement conquis. 6/10

#TheWalkingDead 6.05 - Rick était dans une situation très compliquée, on esquive ça pour passer à un épisode se concentrant sur les Alexandriens. Et un peu de Maggie. Mais là où le précédent avait de la finesse et une certaine émotion, ici tout passe à côté. Même, et surtout, concernant Maggie. Un épisode raté. 4/10

#TheWalkingDead 6.06 - Quand on rencontre des inconnus, on a hâte de voir quelle mort débile ils nous préparent. Cet épisode ne déçoit pas, la mort était en effet bien conne. L'écriture est vraiment faiblarde parfois, les gens vivent avec les zombies depuis des mois et des mois, mais ils commettent une connerie pareille une fois qu'ils approchent la troupe de Rick. L'épisode se suit sans déplaisir, mais sans passion non plus. Le début est bon, puis il y a des passages pas si mal avec Sasha et Abraham et quelques scènes aussi avec Daryl. Mais quelques faiblesses et lourdeurs de dialogues finissent pas décevoir un peu. 6/10

#TheWalkingDead 6.07 - Après un bon démarrage, la saison a un peu de mal dans sa phase de respiration. On a des personnages dispersés, beaucoup de réflexion sur la vie dans ce Monde, etc. Mais ça semble manquer d'enjeux (pourtant avec l'attaque et la troupe de zombies à côté, on devrait sentir un peu d'urgence). Le début d'épisode est pourtant bon avec la suite d'un cliffangher majeur, les prémices sont mêmes bonnes avec l'intégration d'Enid là dedans, mais ça ne décolle pas, les dialogues sont assez convenus, il n'y a pas de réelle surprise, on a cerné Enid... A Alexandria, c'est assez inégal, j'ai plutôt bien aimé les scènes avec Rick, Tara également, moins celles de Morgan. Il y a des "petites" choses intrigantes avec Ron par exemple. La fin est pas mal et devrait offrir un final plus vivant. 6/10

#TheWalkingDead 6.08 - Ce devait être l'épisode du chaos. En un sens ça l'était mais à quel prix ? J'ai l'impression qu'ici, plus que jamais, il a fallu créer des réactions débiles pour amener de la tension. Ron, Morgan, le merdeux Sam qui met sa musique en pleine attaque et parle à la fin. C'est dommage qu'il faille de si grosses ficelles alors que t'as déjà des éléments pour créer de la tension. L'épisode reste prenant, mais bordel, parfois tu fais un eye roll de dépit. Bonne scène post-credits par contre, en 2 minutes, tu amènes un ennemi non présent charismatique et tu peux imaginer plein de scénarii possibles pour le trio qui se retrouve bien dans la merde. Simple, efficace. 6/10

 

#TheWalkingDead 6.09 - « No one gets to clock out today. And, Hell, this is a story people are going to tell. ». Dommage qu'il y ait un coup de mou en milieu d'épisode et une nouvelle facilité pour se débarrasser de certains. Mais cet épisode en mode badass était quand même très cool. L'intro donnait le ton, la tension montait grâce à cet ennemi qui s'impose d'entrée et la chute est drôle, surprenante et défonce. La suite galère un peu mais la fin réussit à faire mieux que dans les comics je trouve, grâce à l'implication de tous, mêmes des boulets, l'intégration des Alexandrians également, sans compter des retrouvailles, cette fin est une réussite. Rick avait besoin de se défouler en tout cas. 8/10

#TheWalkingDead 6.10 - Rick rencontre Jesus et célèbre ça par un coït hors-mariage, pas bien. En tout cas cela explique la bonne humour de Rick dans cet épisode, Daryl devrait y penser. Ce n'est pas un épisode parfait, notamment dans les contours d'Alexandria où les scènes qui se voulaient profondes me sont un peu passées au-dessus. L'expédition de Rick et Daryl est plus marrante. La tension marche juste un peu moins quand on connait le comics, mais ça fait partie du jeu. Bon petit cliffangher par contre. 6/10

#TheWalkingDead 6.11 - « What? » On entame l'arc Negan, cet épisode a des aspects très plaisants : la confiance du groupe, la nouvelle entrée en matière réussie de Rick, même des détails comme le dialogue Darryl et Denise. J'ai eu plus de mal avec Gregory et l'introspection d'Abraham. L'ouverture de l'arc ou transition, peu importe comment on veut l'appeler est donc pas trop mal, on se serait bien épargné des passages aux dialogues plus douteux, mais l'arrogance du groupe qui aime qu'on les traite de guerriers est assez cool, surtout quand les emmerdes vont s'enchaîner. 6/10

#TheWalkingDead 6.12 - « What? » Rick a sa nouvelle catchphrase ! L'épisode a des défauts au départ (Abraham, voire Carol) mais il prend une tournure plus qu'intéressante. La préparation de l'assaut est bonne, on sent vraiment la tension monter. Je pensais voir cette histoire monter tranquillement mais ils passent à l'action très vite. La deuxième partie d'épisode est très intense et la fin lance clairement l'axe final de la saison... 8/10

#TheWalkingDead 6.13 - Compte tenu des promesses, de la situation, ce n'est pas un grand épisode. Mais pour un épisode de respiration (plus ou moins), c'est pas mal. Le soucis est que Carol choisit mal son moment pour douter, et ce genre de petites ficelles pour avoir un twist de plus est un peu gênant. Aussi, les personnages en face manquaient de profondeur. Pourtant avec l'attaque "gratuite" de la bande, on pourrait presque pencher vers eux. Mais ils ne se sont reposés que sur Polly quasiment qui n'était pas très intéressante au final. Celle avec son doigt en moins aurait mérité un peu plus de place. Bref, ces personnages rendent la première partie un peu moins bonne qu'espéré. La suite est plus intéressante avec l'évasion. Si on n'en apprend pas plus sur Negan, on peut avoir une idée de l'étendue de leur réseau et un côté assez militaire et un système judiciaire très... strict. 6/10

#TheWalkingDead 6.14 - On nous propose cette semaine un focus sur Denise et Eugene. Je sais pas ce que pensent les autres de ces personnages, je les aime bien. La première a bien évolué, affrontant ses peurs une à une, le second me fait vraiment marrer dès qu'il parle. Bien sûr ils sont associés à des badass pour ne pas faire fuir le public et si ce n'est pas la folie en terme de rythme j'ai plutôt apprécié ces deux virées. Et étrangement j'ai été un peu déçu par la suite. Pas tant par les départs plus ou moins définitifs, mais par l'exécution de la nouvelle rencontre avec les hommes de Negan, encore une victoire, "facile". La ficelle devient un peu trop grosse pour préparer une désillusion terrible pour la troupe. Cela dit, la scène choc a eu son effet et c'est la première fois depuis longtemps qu'un décès me fait un petit quelque chose. Le monologue final est... bizarre. J'ai pas trop compris cette trame. Deux moments de faiblesse de Daryl (ne pas avoir tué Dwight et avoir choisi la voie des rails au retour) se paient... 7/10

#TheWalkingDead 6.15 - Le show ronronne depuis son retour, c'était plus ou moins efficace. Là c'est un creux. Pourtant il y a des choses intéressantes, le fait de revoir encore des Saviors, qu'ils sachent où est Alexandria montre que la Guerre est proche. Il y a de la tension et une scène d'action, mais ça me semble être comme une obligation, on fait le minimum et on remplit à côté. Les dialogues à base de seconde chance, de vie sacrée, c'est redondant. La fin est bonne, mais tout ça résulte d'une bêtise des personnages, quand on sent qu'un conflit est proche, c'est vraiment le moment d'aller se venger ? 6/10

#TheWalkingDead 6.16 - Le choix final n'est pas bon et les scènes Morgan/Carol sont chiantes, comme quelques dialogues ici ou là dans le camping-car d'ailleurs. Mais la tension est bonne avec ce road trip, voir Rick perdre la face petit à petit est excellent à voir. Il y a juste un ou deux blocages de route en trop, à force on a compris qu'ils avaient le dessus. L'épisode était trop long, une durée normale, sans Morgan/Carol (ou en réduisant la dose) ça aurait été un final bien meilleur. 6/10

Partager cet article

Commenter cet article