Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

The Detour (Saison 1)

1 Juin 2016 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #The Detour, #Comédie, #TBS

The Detour (Saison 1)

The Detour
- TBS - Saison 1 (2016) - 10 épisodes -
Créée par Jason Jones et Samantha Bee

#TheDetour 1.01 - Je suis un peu sceptique sur l'originalité du road trip tout au long de la saison (et de la seconde déjà commandée), mais ce pilot est marrant et suffisamment original. La Banana Creamery et la confrontation avec les routiers m'ont bien fait marrer et me donnent envie de poursuivre. 7/10

#TheDetour 1.02 - Un peu moins drôle que le pilot dans l'ensemble, mais toujours aussi taré. Le meilleur moment de l'épisode est la discussion sur la reproduction, ça va vite, avec des vannes, de bonnes répliques qui fusent, vraiment une scène de qualité niveau humour. 7/10

#TheDetour 1.03 - La série veut installer un fil rouge plus consistant, c'est pas forcément ce dont avait besoin le show. Mais ça pourrait aider pour le rush final. Niveau humour, c'était moins inspiré et efficace, pas de scène marquante comme les deux premiers. 6/10

#TheDetour 1.04 - « Just gotta hit the little chink in the armor. » Le '14 hours earlier' ne sert strictement à rien, ça nuit en plus à la folie de la fin. Mais ça n'empêche pas l'épisode d'être bon. Des vannes racistes (le dialogue quand la femme raciste s'incruste devient absolument génial) et un humour vomi/diarrhée à la fin qui n'est pas forcément très subtil mais la seconde partie d'épisode est très marrante. 8/10

#TheDetour 1.05 - « Tell me about it. I got it all over the screen. »  Il n'y a pas de grosse scène hilarante qui va me faire marrer ce soir, longtemps après avoir vu l'épisode, mais l'ambiance général de l'épisode, avec Nate qui s'éclate avec la russe, le quiproquo Jared/masturbation font que j'ai passé un très bon moment. 7/10

#TheDetour 1.06 - « Never put a baby in a russian. » Je pensais que le B&B était derrière nous, l'épisode sur un quiproquo assez rare. D'habitude ça part de quelque chose d'innocent, là c'est sur de la pédophilie. Bordel, aucune limite j'aime ça ! Le petit moment "politique" dénotait un peu mais ça ne m'a pas dérangé car le propos fait son effet. Niveau comédie, ton, c'était bon. 7/10

#TheDetour 1.07 - « I didn't make out with her. She stuck her finger up my... » Bordel, c'est la folie ce show. L'épisode nous offre un How I Met Your Mother sous cocaïne (littéralement) avec des passages hilarants. Et quand tu penses en avoir terminé, ils sortent une dernière vanne sur Jared. Excellent. 8/10

#TheDetour 1.08 - « Dad, this guy knows you! » La première partie n'était pas la meilleure de la saison, mais on ne sort jamais déçu d'un épisode, la seconde avec la réunion finale chaotique est très marrante. 6/10

#TheDetour 1.09 - Deuxième épisode un peu en-dessous du reste de la saison, la première partie manque de folie. Par la suite, entre l'échange de textos et le "combat" très direct m'ont bien fait marrer. 6/10

#TheDetour 1.10 - « Pretty great cliffangher, huh? » J'avais quelques doutes sur l'issue de l'histoire et la façon dont la saison 2 allait se construire (on y voit qu'un peu plus clair). L'épisode est assez bon pendant les 2/3 mais le dernier tiers monte d'un cran, entre la chute du gros secret de la boîte, la séquence au vestiaire, le passage à la place et le "pretty great cliffangher". Une bonne conclusion pour la première saison de cette comédie tarée. 7/10

Partager cet article

Commenter cet article