Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

Serenity (2005)

17 Octobre 2016 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Cinéma, #Firefly, #Serenity, #Science-fiction

Serenity (2005)

Serenity

Réalisé et écrit par Joss Whedon.
Avec :
Nathan Fillion (Mal), Gina Torres (Zoë), Alan Tudyk (Wash), Morena Baccarin (Inara), Adam Baldwin (Jayne), Jewel Staite (Kaylee), Sean Maher (Simon), Summer Glau (River), Ron Glass (Shepherd Book), Chiwetel Ejiofor (The Operative)

L'équipage du Serenity mené par le Captain Mal Reynolds est en difficulté, l'argent manque, la tension monte et la pression des autorités qui recherchent des fugitifs dans le vaisseau n'arrange rien. Lors d'un cambriolage, ils sont interrompus par les Reavers, des humains devenus féroces et sans pitié. L'étau se resserre...

Note : ce film est la suite de la série Firefly, il est fortement recommandé de la voir avant d'entamer Serenity.

Au premier visionnage du film (il y a quelques années) j'avais été déçu. Mon avis sur les épisodes de Firefly lors de ce récent visionnage n'ont pas vraiment changé par rapport à cette époque là. J'avais donc des craintes avant de démarrer le film.

Les problèmes sont toujours là, la première heure est décevante, l'humour est quasiment absent, et on a l'impression d'avoir fait quelques pas en arrière par rapport aux derniers épisodes de la série.

La beauté du film (par rapport à la série, il n'y a pas photo) ne suffit pas à oublier ces défauts. La série avait d'ailleurs un côté très western, là où la science-fiction se faisait plus discrète. Ici c'est l'inverse, les moyens aidant, Joss Whedon a mis le paquet là-dessus. Nul doute que cela joue sur cette impression de voir quelque chose de différent du Firefly qu'on aime.

« I aim to misbehave »

Passés ces moments parfois difficiles, on finit par entrer dans l'intrigue, la menace des Reavers se fait sentir constamment. Mais surtout la vraie star du film prend de plus en plus de place. River était un des coeurs de la série, un personnage qui amenait tout un chapitre de l'univers et elle est en pleine lumière. J'ai toujours trouvé Summer Glau excellente dans Firefly, elle est ici très bonne également. Son côté enfantin ressort et donne une tendresse particulière à River. Et bordel, elle assure au niveau des scènes d'action. On aurait sans doute vu tout ce talent dans la série après de nouveaux épisodes, là on a un condensé et une explosion, avec ces décors plus jolis, une chorégraphie soignée, on en prend plein la gueule.

Le film parvient aussi, habilement, à clore tout un gros chapitre de l'univers, apportant des réponses, sans que ça ne semble bâclé. On a vraiment le sentiment d'avoir tourné une page. J'insiste sur le "une page", car il reste tout un pan sur les gants bleus par exemple, leur volonté n'était pas seulement d'empêcher River de connaître la vérité.

Malgré des défauts (gênants surtout pour les fans de la série), le film se montre divertissant et bien rythmé passé les trois premiers quart d'heure. Est-ce que ce film peut être vu et apprécié sans avoir vu la série ? Aucune idée, l'émotion marchera clairement moins, l'humour peut-être un peu plus, l'action sera divertissante pour tous.

7/10

Partager cet article

Commenter cet article