Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

sense8 (Saison 1)

6 Juin 2015 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #sense8, #Netflix, #Science-fiction, #Fantastique, #Drama

sense8 (Saison 1)

sense8
- Netflix - 2015 - 12 épisodes -
J. Michael Straczynski, Andy Wachowski et Lana Wachowski

#sense8 1.01 - C'est joli, les décors variés, mais c'était un peu chiant jusqu'à ce que les connexions deviennent plus marquées. Pas un grand pilot mais la fin a le mérite de titiller la curiosité. 6/10

#sense8 1.02 - Bon dosage entre présentation plus détaillée de certains personnages (Nomi, Kala), humour (Lito) et mystère. Cet aspect grandit au fil de l'épisode et on conclut à nouveau sur une découverte d'une possibilité qu'amène ce don... ou cette renaissance. J'ai aimé le passage Bollywood, original et joliment fait, et donc cette seconde partie qui montre des enjeux plus grand. Je dois avouer qu'il y a un truc envoûtant sur ce show. 7/10

#sense8 1.03 - Déçu. L'épisode ne décolle pas, ne raconte rien de vraiment palpitant. On a les 40 minutes les moins intéressantes du show... accompagnée des 5 minutes les plus géniales. Cette fin était excellente. Par contre faut progresser sur l'exposition, là ça devient pénible. 5/10

#sense8 1.04 - "You're no longer just you". Aisément le meilleur épisode car on a droit à des connexions (appelées visites et fusions) bien plus fréquentes, une tension qui monte à plusieurs reprises et un montage musical léger en guise de cerise. Will est vraiment le point central, plus on le voit, meilleur l'épisode se porte, c'est lui qui mène les sensitifs car il a plus de connaissances. Mais même sans ça (et malgré un début d'épisode timide), on avait de bonnes scènes avec Sun notamment, obligée de se sacrifier pour son frère. On ne fait pas que promettre un potentiel, on l'utilise et pas seulement dans les 5 dernières minutes. 8/10

#sense8 1.05 - Merci pour ce plan extrêment utile sur la bite de Wolfsgang ahah. Épisode qui propose le plus de connexions, les scènes peuvent être drôles (un poil caricatural pour Lito/Sun ceci dit), fun (gunfight, excellent), ou belles (dialogue Van Damme/Sun). La fin fait un parallèle qu'on trouvera peut-être grossier mais que j'ai trouvé habile entre le mariage et la fusion des sensitifs, dans un petit montage qui offre de belles images. L'épisode m'a moins plu que le précédent, mais il y a de bons moments et il confirme que la série est lancée. 7/10

#sense8 1.06 - L'épisode commence très bien, une scène touchante entre Will et Riley, entre Wolfsgang et Kala c'était bien aussi, après c'est un peu parti en vrille. La partouze était marrante au début, mais trop longue, ça en devenait un peu malsain, et la suite manquait de pêche. 6/10

#sense8 1.07 - C'était plaisant mais toutes les histoires ne se valaient pas. Notamment pour Lito qui a tendance à être éloigné du reste de l'histoire, la telenovela c'est rigolo mais là on est dans du SF. La série alterne avec justesse des moments tendres (Kala/Wolf, Riley chez elle) et de tension (l'alerte de la mère de Riley, la fin d'épisode). La menace se fait plus claire, on entre dans le vrai fil rouge après cette introduction des personnages. Will y arrive, Nomi l'a "affronté", Riley de retour en Islande va être dans le champ de recherche... 7/10

#sense8 1.08 - "I'm in Saoul. I was sleeping." A-t-on déjà vu des scènes aussi kiffantes que l'arrestation de Nomi ces dernières années ? L'entraide des sensitifs, c'est tellement génial, l'effet fonctionne encore, ce genre de scène claque la gueule. Avant ça, on était plutôt dans de la tendresse, et je dois dire que mon attachement aux personnages est bien là car tout m'a plu. Dommage par ça ne se conclut pas sur la poursuite, la fin d'épisode est en-dessous. 8/10

#sense8 1.09 - J'aime assez la construction, au début il se passait des grosses scènes à la fin des épisodes, le précédent c'était aux 3/4 sans que ça le conclut. Ici c'est au début quand on a droit à une rencontre Will/Jonas (et encore c'était assez soft). On en apprend tout de même un peu plus sur les connexions vues par les tiers, et un doute sur Jonas est lancé. La suite était calme, très centrée sur Lito, avec du bon et du moins bon. Globalement on est loin de la claque même si on a des scènes touchantes. Pour lui comme pour Riley. 6/10

#sense8 1.10 - Lito longtemps isolé a enfin droit à quelques connexions. Après avoir touché le fond, cela était nécessaire et ça lui offre un bon épisode. Le reste était plus mitigé, dont la scène de fin qui aurait pu être belle s'il n'y avait pas cette volonté de mettre des images choc pour le fun. Shameless l'a fait aussi, mais Shameless a toujours eu cet état d'esprit. Ça m'a sorti d'une scène qui aurait pu être belle. Et qui l'a sans doute été pour beaucoup de monde. 6/10

#sense8 1.11 - Oh Sun. How much I love you. Beaucoup de connexions dans cet épisode, quasiment que ça d'ailleurs et c'était bien cool. L'effet d'euphorie que ça nous amène fonctionne un peu moins du coup, mais il n'empêche qu'il y a de quoi se régaler. L'aide de Sun puis Will était bien cool (surtout Sun, mais la montée en puissance quand Will intervient était excellente tout de même. D'ailleurs pour Sun, en la voyant déjà énervée à cause de son frère puis quand elle entendait l'autre dire bitch, c'était trop bon. J'aime bien les connexions entre Will et Nomi, leur travail en équipe depuis quelques épisodes assurent la connexion avec le fil rouge. Pour la fin, j'ai juste un peu de mal à voir clair, à connaître les intentions de Whispers qui se sert de Jonas. On est lancé. 8/10

#sense8 1.12 - "We had sex". Bon final, ça ne s'éparpille pas et la trame est assez bien faite. On pourrait trouver des facilités scénaristiques ici ou là, des défauts aussi, mais l'utilisation des personnages est bonne et au niveau des émotions ça marchait. Sans surprise, l'intervention de Sun est une de mes préférées, quelle putain de badass, elle rentre largement dans le classement des plus badass du moment avec mes chouchous de POI, de Banshee, ma Viking à tomber. Le stress était bien présent sur la fin quand Will semble avoir un choix important à faire. L'ouverture sur la saison 2 est devant nos yeux, on conclut sur un superbe plan (la série est vraiment magnifique). Cet épisode comme la saison était perfectible mais le coeur y était, et je pardonne tout dans ces cas-là. J'y serai pour la suite, à 100%. 8/10

sense8 (Saison 1)

Partager cet article

Commenter cet article