Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

Review (Saison 2)

27 Septembre 2015 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Review with Forrest MacNeil, #Review, #Comédie, #Comedy Central, #Mockumentary

Review (Saison 2)

Review (with Forrest MacNeil)
- Comedy Central - 2015 - 10 épisodes -
Série créée par
Andy Daly et Charlie Siskel

#Review 2.01 - "Excuse me,is this a glory hole? ... That's a family hole." La résolution de la fin de saison est un peu expédiée, c'est la fausse note qui dénature un peu l'épisode. Car la destruction de sa vie est toujours aussi drôle et pathétique. Le Glory Hole est le plus marrant. 7/10

#Review 2.02 - Bordel, il n'a aucune limite Forrest. Entre sa recherche d'une femme dans l'avion ou la prostituée, c'est énorme. Cet épisode me rassure, le fil rouge de sa destruction de vie de famille reste présent, il est un peu étouffé. On veut clairement montrer Forrest sous un jour affreux. Ça fait deux femmes qu'il traîte de façon horrible, et ça va forcément lui retomber à la gueule. La partie sur l'homosexualité m'a un poil déçue, il y a de bons passages, mais ça avait un potentiel encore plus dingue je trouve. 7/10

#Review 2.03 - Plié de rire pendant toute la première partie de la séquence Little person. Quel génie. L'ensemble de l'épisode est vraiment cool, mais ce passage de quelques minutes m'a tué. AJ est de plus en plus choquée au fil des épisodes. Quel dégénéré ahah. 8/10

#Review 2.04 - Ah celui-ci m'a pas mal déçu. Les débuts du culte ou du perfect body sont pas mal mais après ça part un peu trop en couille. La série l'a déjà fait, mais là ça montait vraiment d'un cran. Par contre le truc qui se transforme quasiment en ISIS Camp était marrant. 5/10

#Review 2.05 - "There was a murder in this kitchen, the murder of a marriage". (Très) drôle au début, touchant ensuite, puis Forrest redevient pathétique. On sent que c'est un épisode important, les folies s'apaisent mais quelque chose se prépare. Il est à la fois horrible, pathétique et attachant ce type. 8/10

#Review 2.06 - "It would be great if he had a flat head" La review William Tell était atroce et brillante. Quand il va à l'orphelinat pour trouver un second fils et demande un garçon à la tête plate et solide j'en pouvais plus. Tellement dark ahah. La suite confirme qu'on était bien à un tournant dans le précédent. Quand on voit Suzanne, on sait qu'on va avoir le coeur un peu brisé. La review de la barque, est marrante, avec une belle ironie à la fin, mais bien trop courte surtout, un épisode entier là-dessus aurait été tellement bon. C'est aussi ça Review, une frustration positive. 8/10

#Review 2.07 - La review 6 stars montre toute la folie de Forrest, quasiment en panique en voyant son système s'écrouler. Sans trop en faire sur ces petites séquences, ça vient insister sur le fait que sa vie repose sur son émission et la perturber serait dramatique. Les deux autres reviews sont plus "classiques", mais plongent dans sa vie privée, ce qui est toujours cool. 7/10

#Review 2.08 - "I don't want anyone to think I'm weird". La saison devient de plus en plus dark. J'ai juste un petit reproche, la dernière review est prévisible et un peu "facile" dans cet épisode. L'amener dans le prochain aurait rendu le tout plus fou. Mais à part ça, j'étais plié en deux sur la Magic 8 Ball, l'intervention de Grant est diabolique et la fin avec le traumatisme est réussie aussi. 8/10

#Review 2.09 - "Zing!" Ah AJ Gibbs, tellement sous-estimée dans le show. Un crève coeur, mais on en a l'habitude maintenant. Le show repousse les limites de Forrest, Grant continue de le manipuler sans vergogne. Review nous a déjà mis mal à l'aise, mais là c'était un pallier au-dessus, le voir seul avec son ami imaginaire, puis se le faire piquer, on oscille entre le sourire, la gêne et la peur. Peur de voir Forrest ne pas survivre à cette saison finalement. 8/10

#Review 2.10 - La série traite un aspect important du show, sans donner de réponse claire. Le problème est que la théorie part vraiment en couille, c'est ce qu'on pouvait attendre de Forrest. Mais du coup, ça laisse des possibilités d'interprétation. De mon côté, cela enlève des responsabilités à Grant et prouve surtout que Forrest est juste un peu un peu trop volontaire dans son job. Ce n'était pas l'épisode le plus drôle, mais c'est vraiment prenant et pour la psychologie du personnage et la nature du show (qui tue Forrest), c'était un moment idéal pour le faire. Petit fait amusant, après son coma il associait le mot "Bridge" et "Conspiracy", la saison se finit sur un pont pour Forrest, après une théorie de conspiration contre lui. Well played Sir ! 8/10

 

« I just wanted to make our position very clear: You should not commit a murder for the show. Period. We don’t care that it might have been groundbreaking, award-winning television that people might have talked about for years. None of that matters. We’re talking about a human life. Even if that means fading into obscurity, there is no one whose life is so worthless that you should do this. Even if by not doing it, that means that people eventually go ‘Oh, yeah, who was that guy back in the day? Frosty MacNell? He had a show where he barfed up pancakes? » 

Partager cet article

Commenter cet article