Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

Rectify (Saison 3)

10 Septembre 2015 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Rectify, #Drama, #Sundance TV

Rectify (Saison 3)

Rectify
- Sundance TV - Saison 3 (2015) - 6 épisodes -
Créée par Ray McKinnon

 

#Rectify 3.01 - On reprend directement l'esprit de la fin de saison 2. Une ambiance pesante, tout le monde ou presque est à bout. La tension entre Ted Sr et Daniel est peut-être la plus triste. La scène au parc (la crainte de la mère se comprend) est aussi une claque pour Daniel. C'est un épisode pesant, et prenant. 8/10

#Rectify 3.02 - "Pretty pretty please". Damn. C'était cool d'avoir un Teddy centric. Pas sûr que ça aide à le rendre plus attachant par contre. C'était clairement pas le but de toute façon, l'acteur réalise une très bonne perf. La dernière scène marquera les esprits. On retiendra aussi la conclusion de cet épisode concernant le duo Daniel/Amantha. Comme elle l'a dit en fin de saison 2, son plea deal va la changer, elle n'est plus possessive, maternelle avec Daniel, elle est clairement déçue voire aigrie. Enfin, la discussion Amantha/Peanut est sans doute l'un des meilleurs moments de la saison. La naïveté de l'une face au cynisme de l'autre, excellent. 8/10

#Rectify 3.03 - "DNA’s a mofo, y’all. There’s a lesson for you right there". Amantha qui fout l'ambiance dans une formation de manager, bonne scène pour décompresser. Ray McKinnon retrouve une saison plus courte et cela est bénéfique à la série je pense (même j'ai adoré le premier visionnage de la saison 2), il peut nous plomber le moral de façon plus intense. J'aime bien l'enquête qui se fait, les non-dits de Daniel, la manipulation de Trey, c'est vraiment captivant. Daniel m'a frustré comme jamais dans son dialogue avec le sheriff au début, "mais parle bon sang !", c'était rassurant de le voir agir enfin. Bon par contre, le pauvre Jon qui espérait aucune surprise devant le sheriff en a eu pour son argent. 8/10

#Rectify 3.04 - On a toujours des frustrations, celle de dire à Daniel de se réveiller, de parler. Mais il est bloqué, et la série parvient à maintenir une tension et une découverte perpétuelle de façon subtile. On sent Daniel frustré par le manque de liberté, comme il a été meurtri de voir la crainte de la mère au parc précédemment, mais la façon dont il exprime ça est tellement particulière qu'on reste toujours surpris. Et au-delà de Daniel, beaucoup de situations font mal, comme l'envie de bien faire de Teddy, la trahison qu'il a senti de la part de Janet. Ted Sr aussi qui défend sa famille de façon légitime mais se heurte à une mère... J'ai apprécié aussi l'interrogatoire de Tawney, avec son "univers" à elle, elle dégage une force, une bonté et un répondant qui fait plaisir à voir. Aucun personne n'est une caricature. 8/10

#Rectify 3.05 - "So I’m gonna help him. As much as I can. As much as he’ll let me. So he’ll have a chance". Cet épisode est une respiration. Après avoir tous plongé, ils prennent enfin un tournant. Ils agissent, ils parlent, ils se libèrent en quelques sorte. On peut aussi en apprendre plus sur Tawney et comprendre exactement d'où vient cette attraction pour l'histoire de Daniel, Teddy se reprend en main également et exprime ses peurs. Janet impose enfin son envie d'aider Daniel. Ce dernier a aussi une respiration vis à vis de la police (un passage excellent !). Et ça fait du bien. Après environ 90% d'épisodes éprouvants, on commence à voir une lueur d'espoir. 9/10

#Rectify 3.06 - Très bel épisode, plus léger (tout en restant émouvant, j'ai forcément versé quelques larmes) mais qui n'oublie pas tout son passif de 21 épisodes. Après la terreur, le desespoir, c'est l'espoir qui domine et qui touche. Le road trip avec sa mère est un grand moment. Le duo Teddy/Amantha arrive aussi à être touchant, Jared le pauvre est toujours exclu, mais la série en sourit. On n'oublie pas le généreux Ted Sr, qui fait ce qu'il peut dans ce bordel... Et puis il y a Jon. C'est une très bonne surprise de le voir garder une grande place, sa rencontre avec le sénateur est un moment fort. Les rôles s'inversent dans cette saison de Rectify ! 9/10

 

Partager cet article

Commenter cet article