Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

Quantico (Saison 1)

8 Avril 2016 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Quantico, #ABC, #Drama, #Thriller, #Espionnage

Quantico (Saison 1)

Quantico
- ABC - 2015/16 - 22 épisodes -
Créé par Joshua Safran

#Quantico 1.01 - Bon on peut pas dire que ça n'avance pas comme show. Il s'est passé mille truc, tout va très vite, trop vite. J'aime l'idée de Quantico, la formation d'agents du FBI. Les personnages sont un brin clichés mais certains sont sympathiques. L'aspect thriller devrait me plaire, mais là je trouve qu'ils en ont beaucoup trop fait. C'est un pilot, ça peut se comprendre. Espérons que la suite s'applique un peu plus. 6/10

#Quantico 1.02 - Avec tous ces secrets, le FBI a énormément de problèmes à régler, à commencer par son recrutement. J'arrive pas à me forger un avis clair sur le show, je pense que ça va être comme Scandal. Un bon guilty pleasure auquel on va pardonner ses grosses ficelles et maladresses grâce à son rythme et ses twists. HTGAWM m'a vite saoulé, je reste assez pris par Quantico même si en fin d'épisode t'as la migraine et t'as l'impression d'avoir appris moins de choses qu'en démarrant. Au moins c'est pas un cop show basique, c'est déjà ça. 6/10

#Quantico 1.03 - Le fou rire à la fin. Pas que c'était drôle, mais ça part tellement dans tous les sens que c'est drôle. Ça reste divertissant, faut faire avec des dialogues moyens, de l'acting parfois douteux (la lead notamment). Le plus gênant est la partie au FBI, j'espérais apprendre quelque chose dans la formation, mais ça sert juste à créer des conflits, des rapprochements ou du mystère, le contenu n'a absolument aucun sens et a peu d'intérêt pour nous. Mais bon, ça ce sont mes attentes à la suite du pilot, je peux faire outre. Le soucis avec tous les twists, les trahisons, et mystères encore à peine effleurés c'est que ça risque soit de s'essouffler bien vite, rendant la série difficile à regarder dans 6 mois ou un an, ou pire, rendant les révélations finales tristement nazes. Pas d'ennui, mais des inquiétudes. En attendant, je me suis marré. 5/10

#Quantico 1.04 - Certains dialogues, certains non-dits dans le présent restent assez pénibles, mais l'épisode était cool. Comme souvent c'était blindé de secrets, ça allait vite, mais c'était plus digeste et moins over ze top. Dans le passé c'était assez marrant, par contre Alex était saoulante. D'ailleurs le côté bourrin du show rend les personnages difficilement attachants, mais au final ça avance bien, donc on n'a pas le temps d'y penser. Y a des interactions qui se font tout de même et qui fonctionnent, des personnages qui réfléchissent un peu plus également. Ça prend forme. 6/10

#Quantico 1.05 - C'est le genre d'épisodes que tu apprécies sur le moment, tu en gardes de bons souvenirs mais quand tu creuses un peu, il y a des trucs débiles. Les Unknown sont une grosse facilité mais ça permet de proposer autre chose dans le présent, une façon pour Alex de réduire l'écart avec la machine FBI. Dans les flashbacks (ou devrait-on dire que les scènes post-attentat sont des flash-forwards étant donnés que les scènes sont plus courtes ?), la métaphore avec la situation d'Alex est comme toujours grossière mais ça les sort un peu de l'acédémie. Les conséquences sont pas forcément celles attendues, mais j'ai trouvé la scène Alex/Ryan réussie et le masque qui tombe pour Simon une bonne avancée (sans parler de l'évolution avec Nimah qui m'a fait sourire). Cela confime d'ailleus que la série s'est un peu calmée avec les secrets pour jouer un peu avec ses personnages. Ce n'est pas toujours inspiré, mais c'est une respiration bienvenue. 7/10

#Quantico 1.06 - L'épisode précédent tourné vers les relations amoureuses n'était pas déplaisant à voir, mais les conséquences se paient ici. Tout ou presque tourne autour de ça dans cet épisode et ça vire au soap opera avec une vague histoire de terrorisme derrière. Le pire étant la révélation sur le père de Caleb qui semble too much. Shelby peut bien faire un clin d'oeil au public en parlant de soap opera, mais ça ne rend pas la situation plus acceptable. L'épisode n'est pas catastrophique mais les enjeux paraissent moyens, les twists moins inspirés. La tension est peu présente, il faut relancer un peu l'intrigue de l'explosion car là on entre dans une routine : un épisode, un suspect qui sera blanchit. L'intervention de Natalie pourrait proposer ce boost justement. 5/10

#Quantico 1.07 - J'aime bien quand tu fais un cliffangher en cours d'épisode autour de l'explosion d'une bombe pouvant tuer des personnages toujours en vie 6 mois plus tard. Si quelqu'un s'est à moitié endormi en cours d'épisode ça peut peut-être marcher, mais sinon ça fait sourire. Je taquine, mais ce nouveau test du FBI paraissait un peu stupide au final. L'épisode était moins centré sur le drama amoureux (sérieux Shelby et le père, c'était nécessaire ?), et plus sur la traque post-bombe. Cette partie reste classique dans son déroulé, mais ça reste assez rythmé et on a quelques petites surprises. Et j'aime assez les jumelles. 6/10

#Quantico 1.08 - Cet épisode n'avait peut-être pas autant de défauts que d'autres, mais les histoires de couples commencent à ruiner pas mal de scènes. Ça peut rajouter du mystère, pourquoi untel à rompu, quelle connerie Caleb a pu faire, etc. Mais les clins d'oeil assez grossiers au passé deviennent assez pénibles et finissent par désintéresser. Surtout quand tu vois ce que fait Shelby derrière... Bref, passons. La chasse à l'homme prend un nouveau virage, il est bienvenu. Il était temps de changer un peu la donne, et ça permet au FBI de paraître un peu moins incompétent. Le passé propose un nouveau mindfuck envers les recrues, pas très palpitant. 5/10

#Quantico 1.09 - J'ai commencé en détestant l'épisode, sans trop savoir pourquoi, tout semblait pourri, prévisible, les interactions entre les personnages affreuses. Puis l'enquête sur l'attentat avance, puis Simon a de bonnes scènes dans les flashbacks et je termine l'épisode en me disant que finalement c'était pas si mal. C'est chaotique comme cette première partie de saison, mais il y a juste le petit truc qui fait qu'on y reviendra, pour le fall finale et en 2016. 6/10

#Quantico 1.10 - C'est difficile pour une série au rythme "frénétique" ou faite à base de cliffangher, de faire un épisode sans avoir un truc vraiment important à dire. Ce dizième épisode est de ceux-là, aucune avancée, on ressasse les mêmes mystères. Pour compenser cette petite arnaque on créé de la fausse tension (l'escapade de Simon) et on révèle quelques secrets (Simon, Natalie), avec plus ou moins de succès. Mais c'est bancal... J'ai cru que c'était le fall finale et j'ai pris peur, mais finalement il reste un épisode, les scénaristes vont mettre le paquet, pour le meilleur et pour le pire. Quantico Style. 4/10

#Quantico 1.11 - Ahaha ces escrocs. L'identité du "bomber" a été révélée ? Mmm, l'interview du producteur était marrante, le voir patauger pour tourner ça bien. Alors certes on apprend une chose importante confirmée, et une autre concernant l'éventuelle tête pensante du projet. Mais c'est pas aussi affirmatif que ça. Du coup le temps défile et on comprend l'arnaque. L'épisode a eu du mal à se lancer et s'est perdu dans du drama amoureux et familial dispensable, le développement de Caleb était nécessaire mais c'était un peu brouillon. La fin est pas mal avec un vrai cliff qui marche car on doit réfléchir aux personnes présentes. 6/10

 

#Quantico 1.12 - 3 mois après pour nous comme pour la série et c'est pas peur dire que le retour est difficile. La série va toujours aussi vite mais on a du mal à se rappeler des moindres détails, de la relation de telle et telle personne tant ils ont pu être amis et ennemies en 11 épisodes. Une fois qu'on se remet dans le bain, on se rappelle de cette formation du FBI assez amusante mais terriblement conne (vous pouvez virer 5 personnes au choix, ça semble être très professionnel), et des scènes dans le présent assez répétitives. Alex seule au monde, Alex la seule qui comprend tout. La première partie de part la pause et la construction est moyenne, la suite est plus digeste et la fin nous sert une idée qui lance bien la seconde partie de saison. Perfectible donc, bordélique toujours, mais on reviendra quand même. 5/10

#Quantico 1.13 - La formule s'essouffle pas mal, les relations entre les personnages deviennent imbitables, le fameux apprentissage ne vaut que par le twist final. Reste cette fin assez intense avec une Alex qui est à bout, et le fameux petit twist de la formation qui était pas mal. Le mystère de l'androïde n'est pas mauvais non plus. 5/10

#Quantico 1.14 - L'épisode n'était pas passionnant, clairement. Le fait de revoir Simon aurait pu être cool, même dans son état pas très joyeux, mais les scènes ne marchent pas émotionnellement. Quantico c'est pareil, sans surprise. Seule la fin, avec la contre-attaque a plus de promesses, mais c'est un peu du déjà vu par rapport à la première partie de saison. 4/10

#Quantico 1.15 - J'en peux plus. Vivement la fin de saison. La majorité des scènes de tension ont lieu dans le passé, quand on connait le sort des personnages, ça me dépasse toujours. Ils doivent espérer que ça marche sur les gens qui ont la tête dans le cul et captent pas que ça se joue sur deux timeline. Aberrant. Mais comme souvent, la fin suffit à me faire revenir, là parce que c'est Eliza Coupe qui est concernée donc... 5/10

#Quantico 1.16 - Hey c'était moins mauvais que les derniers. Un peu moins de drama stupide entre les personnages (même si chaque scène Alex/Ryan sont pénibles depuis la reprise), une intrigue qui évolue sans trop de stupidité (faut fermer les yeux sur les agents qui arrêtent Hannah parce qu'elle avait une arme mais laissent tranquille Alex alors qu'elle était juste à côté et évidemment complice) et Will/Caleb ont un passage pas mal sur la fin. Les exercices de la formation ont été affreux par contre, et globalement une bonne partie de l'épisode ne sert à rien. Mais vu les purges jusque là, c'est mieux. Pas suffisamment pour dépasser la moyenne à mon goût. 5/10

 

 

Épisodes 17 à 22 non couverts.

 

Partager cet article

Commenter cet article