Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

Psycho-Pass (Saison 1)

22 Janvier 2016 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Psycho-Pass, #Anime, #Shônen, #Thriller

Psycho-Pass (Saison 1)

Psycho-Pass
- Netflix - 2012 - 22 épisodes -
Créé par
Naoyoshi Shiotani, Katsuyuki Motohiro et Gen Urobuchi (Anime)

 

#PsychoPass 1.01 - L'ambiance n'est pas vraiment ce que je recherche dans les Anime. Les bases sont posées avec suffisamment de clarté mais les personnages ne s'imposent pas encore. C'est assez froid, mais un froid pas engageant. 5/10

#PsychoPass 1.02 - Sans dire que je sois encore emballé, il y a ici un travail sur les personnages, là où le premier s'attardait surtout sur le concept et la journée d'une recrue hésitante et un peu chiante. La fin titille ma curiosité. 6/10

#PsychoPass 1.03 - L'Anime a du mal à amener du rythme. Je cherche à éviter l'aspect "affaire de la semaine" dans les séries US, je pensais pas le retrouver ici. C'est peut-être simplement le temps de poser les bases mais ça me déçoit un peu. Par contre l'équipe trouve ses marques, Akane s'impose plus aussi. L'épisode passe assez vite, mais ça répond pas (encore ?) à mes attentes. 5/10

#PsychoPass 1.04 - Voilà on est lancé. Je ne sais pas si c'est un fil rouge sur l'anime ou la saison, ou tout simplement un arc de quelques épisodes mais on a une première exploitation originale de l'univers, à base de réseau social, réalité virtuelle et une organisation mystérieuse. L'enquête est classique mais la tournure prise sur la fin la rend intéressante. 6/10

#PsychoPass 1.05 - L'enquête n'est pas inintéressante mais elle se déroule sans surprise dans la seconde partie. La scène d'action est bien amenée et propose un effet sympa et original. La fin de l'épisode approfondi les origines de Kôgami. 6/10

#PsychoPass 1.06 - J'ai un peu décroché dans la première moitié, la découverte du passé de Kôgami est lente et les histoires parallèles décollent pas. Mais ça vient finalement dans la seconde partie, les connexions avec de précédentes affaires se font habilement et ça devrait démarrer vraiment le show. J'espère. 5/10

#PsychoPass 1.07 - Musique classique, ambiance glauque, mise en scène de cadavres, on se croirait dans Hannibal ! Meilleur épisode jusque là. Bien qu'imparfait dans le rythme on pose une vraie ambiance en profitant de la froideur de l'anime. 7/10

#PsychoPass 1.08 - Putain c'est dark. Bien glauque comme épisode, ça monte d'un ton et c'est bénéfique. L'épisode en lui-même est très bon, sordide mais la fin est en plus très prometteuse et surprenante. Non pas sans rappeler Hannibal toujours. 8/10

#PsychoPass 1.09 - C'est une transition, intéressante mais pas au niveau de l'épisode précédent forcément. L'étude de l'esprit des criminels est un aspect qui allait me sembler ennuyeux, c'est finalement bien utilisé. 6/10

#PsychoPass 1.10 - Whaaat?! Partie de chasse incroyable, quel concept ignoble et génial. L'ambiance est très prenante et le rythme très bien géré, tellement tordu ! 8/10

#PsychoPass 1.11 - La première partie était un peu moins bonne que l'épisode précédent même si la chasse restait plaisante. Je ne sentais pas forcément la seconde partie, la direction n'était pas forcément prometteuse... quelle erreur ! Une vraie surprise et réussite. 8/10

#PsychoPass 1.12 - Épisode flashback centré sur Yoyoi. Elle était discrète jusque là donc c'est une bonne idée. Par contre les thèmes évoqués comme la rébellion/anarchie contre le Sibyl System me parlent moins. Et le rythme n'était pas fou fou. 6/10

#PsychoPass 1.13 - On revient au présent avec une transition après les évènements intenses du 11. Il y a des avancées sur Makishima, quelques coulisses sur la hiérarchie et un peu de techno futuriste à se mettre sous la dent. 6/10

#PsychoPass 1.14 - Pas mal l'idée des casques contournant les capteurs Sybil. On a des scènes fortes car ultra violentes et froides. La plus choquante étant celle du meurtre en pleine rue. La société malade et "déconnectée" est bien retranscrite. Le message politique passe mieux dans cet épisode. Le chaos est l'objectif. 7/10

#PsychoPass 1.15 - Le chaos règne à présent. Sans doute un peu trop vite et trop fort je trouve. Même pour une société qui peut se sentir trahie, ça paraît un peu excessif. Mais ça ne me gêne pas tant que ça au final, la série dévoile vite son plan, et vu le nombre d'épisodes restants on peut penser qu'ils en ont sous la semelle. 7/10

#PsychoPass 1.16 - La confrontation tant attendue déçoit très légèrement, mais la surprise vient de l'autre point de vue, celui de Kagari au sous-sol. On devine l'issue mais on reste surpris par le développement et ce qui amène à cette conclusion. Le mystère Sybil m'accroche. 8/10

#PsychoPass 1.17 - Épisode sur la mythologie du show. Je ne pensais pas connaître les secrets maintenant, c'est une bonne surprise. Ce n'est pas l'épisode le plus rythmé ni le plus digeste, mais il est très intéressant et le post-gen promet. 7/10

#PsychoPass 1.18 - La pression de la hiérarchie pousse à des choix difficiles. Cet épisode retranscrit bien cette tension là, et permet d'être accroché à l'évolution des évènements. 7/10

#PsychoPass 1.19 - Un épisode calme, Kôgami poursuit ses recherches de son côté. On creuse un peu la personnalité de Makishima. La fin du côté de la SP est... surprenante, avec un bon cliffangher. 6/10

#PsychoPass 1.20 - Akane a droit à un dialogue avec Sybil, l'occasion de rappeler le principe de ce système. J'ai du mal à comprendre pourquoi ces esprits malades sont plus à même de juger, mais passons. La fin est bonne, quand Akane se met en mode Kôgami particulièrement. On arrive dans la dernière ligne droite. 7/10

#PsychoPass 1.21 - Ahah comment je l'ai pas vu venir la révélation. Pourtant je me suis demandé à un moment dans la saison ce qu'il était advenu de sa famille, bien vu ! En plus cela conclut une scène marquage... L'Anime n'a pas peur de prendre des décisions fortes. La préparation de l'assaut est bonne, pas forcément intense mais l'Anime n'en a plus forcément besoin pour nous tenir en haleine. 7/10

#PsychoPass 1.22 - Très bon final, la confrontation n'a cette fois pas déçu, la scène finale entre ces deux personnages est excellente, dans le dialogue ou la mise en scène, la froideur également... Et la suite est à la hauteur aussi, laissant des pistes pour la suite, faisant aussi écho habilement avec le premier épisode, ce petit effet "nostalgique" fonctionne à plein. On a aussi un nouvel exécuteur... J'ai juste une petite réserve sur ce personnage, si ses motivations dans la saison ont été très bien expliqués, il est resté un personnage assez incompétent à plusieurs reprises, c'est un peu gênant. 8/10

Partager cet article

Commenter cet article