Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

Orange is the New Black (Saison 4)

25 Juin 2016 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Orange is the New Black, #OITNB, #Drama, #Comédie, #Netflix, #Prison

Orange is the New Black (Saison 4)

Orange is the New Black
- Netflix - 2016 - 13 épisodes -
Créé par Jenji Kohan

#OITNB 4.01 - Bonne reprise. On prend le temps de clore ce qui était en suspens à la fin de saison 3. Le tout dans un ton léger, un rythme maîtrisé, sans lourdeur. L'arrivée de Judy King est un bon exemple de cette efficacité. En filigrane, on a la préparation de la saison, mais l'heure n'était pas à ce nouvel équilibrage avec l'arrivée de nouvelles détenues. 8/10

#OITNB 4.02 - Le drama revient sur fond géopolitique latine au sein de la prison. Ce n'est pas ce qu'on a connu de mieux, pareil pour les intrigues secondaires. Une fois n'est pas coutume, c'est Piper qui apporte la respiration de l'épisode, avec une auto-dérision sur son côté gangsta, c'était bien vu. 6/10

#OITNB 4.03 - Malgré la paranoïa de Lolly, le stress qu'elle ajoute à Alex, le nouveau job de Taystee et la scène de sexe dans la salle des visites, ce début de saison n'est pas aussi intense que je le pensais, les critiques étaient tellement dithyrambiques. Ça viendra, je n'en doute pas, mais pour l'instant ça ne m'emballe pas tant que ça. 7/10

#OITNB 4.04 - Un épisode chargé de Healy n'est pas forcément une bonne nouvelle, mais le plaisir est là malgré tout. C'est plus par les petites scènes annexes comme les dialogues impliquant Suzanne. L'épisode est globalement bien construit, avec le rôle de Healy dans une des intrigues de ce début de saison. Mais je reste encore tiède devant ce début de saison. 6/10

#OITNB 4.05 - Encore une fois je reste sur ma faim. Il y a une tension efficace sur la fin avec Maritza, l'expo des prisons apporte son lot de bons moments, et l'enquête de Suzanne est marrante. Mais il y a un manque de liant et l'histoire de Piper est inintéressante. Comme toujours, on ne s'ennuie pas, mais la série a été plus inspirée. 6/10

#OITNB 4.06 - « The aliens ain't coming ? » L'épisode est d'abord assez léger (car centré sur Luschek), et le reste un bon moment avec notamment ce conflit israelo-palestinien revisité. Mais le ton change au fil de l'épisode, avec Nichols d'abord puis la guerre que vient de lancer Chapman. A l'image du season premiere, on a une alchimie qui prend mieux. 7/10

#OITNB 4.07 - C'est clairement monté d'un cran depuis le précédent. Les flashbacks n'apprennent rien de plus, si ce n'est que les acteurs castés pour les versions jeunes sont tous excellents, mais ils permettent de voir un peu plus Lolly. On fera assez vite le tour du personnage mais je trouve le travail sur elle cette saison très bon. Le reste a un intérêt variable, mais Chapman sent vraiment la pression monter, et le plan des filles menées par Cindy est marrant. 7/10

#OITNB 4.08 - On a toujours ce délicat mélange de drama (sombre en ce moment) et phases plus légères. Si j'ai du mal à compatir pour Piper, ça amène une remise en question qui est la bienvenue. Le trafic de drogue ne m'intéresse pas (j'ai du mal avec le jeu de l'actrice quand elle joue une Ruiz en mode gansta), mais le reste, comme Doggett ou Judy King par exemple est plaisant. 7/10

#OITNB 4.09 - Cette saison on ne s'ennuie pas, mais il n'y a pas de grands éclats. Cet épisode sur Blanca n'est pas palpitant. Le trafic ou Nichols sont un peu redondants. C'est du côté des sous-intrigues légères qu'il faut chercher, le dilemme branlette ou burger, les tentatives d'Ingalls pour aller au trou notamment. 6/10

#OITNB 4.10 - Une nouvelle fois, j'ai des difficultés à me passionner pour un épisode, on multiplie les petites trames, plus ou moins intéressantes, et on conclut par un cliff qu'on imaginait bien se produire un jour. Les intrigues au long cours qui se dessinent comme Caputo contre la MCC ou la guerre des clans sont plus intéressantes, mais ça met du temps, ils attendent probablement les tout derniers épisodes pour ça. 6/10

#OITNB 4.11 - « Ok. I don't give a shit. » Voilà du OITNB que j'espérais. C'est touchant, tragique, intense et révoltant. Les flashbacks avec Suzanne sont bons et parviennent même à surprendre quand on voit dans quoi elle s'engage. Pour les gardes que deux trafiquants et un violeurs paraissent les moins "pourris", c'est qu'il y a un vrai malaise, et c'est ce que j'aime dans la série. Concernant l'enquête, on devine qui va tomber, mais ça n'en reste pas moins bien amené. Le meilleur épisode de la saison. 8/10

#OITNB 4.12 - La préparation de la manifestation entre les clans est hilarante, cela permet de relâcher la pression entre un épisode 11 assez éprouvant et la suite de celui-ci qui est difficile également. J'avais été spoilé sur le sort réservé à un personnage, j'avais imaginé une victime collatérale de la guerre des gans, mais là c'est encore plus triste. Les propos de Caputo dans l'épisode sonnaient finalement comme une prophétie. 8/10

#OITNB 4.13 - Je comprends mieux les très bonnes critiques sur la saison. Elle a fini avec trois très bons épisodes. Celui-ci est incroyablement touchant dans ses flashbacks, et ce mélange de tension, chaos, humour apporte beaucoup. L'une des forces de l'épisode est aussi d'avoir cette fin cynique. Une bonne action de Caputo est sentie comme une trahison. La série excelle dans ce domaine, ces personnages ou ces situations "gris". Il y a des personnages ignobles auxquels on s'attache, où leurs gestes paraissent compréhensibles. On est prêt à pardonner des horreurs car il y a pire à côté. Quelle fin de saison en tout cas. 8/10

Partager cet article

Commenter cet article