Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

Nathan for You (Saison 3)

11 Janvier 2016 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Nathan for You, #Comédie, #Documentaire, #Comedy Central

Nathan for You (Saison 3)

Nathan for You
- Comedy Central - Saison 3 (2015) - 8 épisodes -
Créée par
Nathan Fielder et Michael Koman

 

#NathanForYou 3.01 - "Maybe ask about the alligator". Premier épisode, premier fou rire. Le passage chez la psy fait partie des meilleurs moments du show et suffit à lui seul à résumer tout le génie de Nathan. On se demande quelle est la part d'impro dans le plan, à quel degré il a prévu tout ça, et dans tous les cas, il y a un talent fou indéniable. Toute la première partie avec ce plan aussi brillant que con semble être destinée à faire passer Alen Harikian pour un fou. Quand il lui dit de parler de l'alligator c'était fini pour moi, le fou rire s'est lancé. Ce point fort ne signifie pas que le reste est mauvais, entre la salsa, les clients en costume, le retour de Judge Filosa et la fin mignonne, on a eu droit à un très bon épisode. 8/10

#NathanForYou 3.02 - Après Dumb Starbucks c'est peut-être le plus gros buzz du show, les Summit Ice Jacket. Dommage que ce soit relégué au troisième plan. Mais au final il n'y a peut-être pas plus à dire, juste saluer son talent (le fait que le vendeur lui dise de faire autre chose de sa vie est délicieusement ironique). Les autres projets sont moins bon que celui du season premiere, mais on a tout de même notre dose de rire et d'embarras, il est tellement creepy dans la Man Zone. 7/10

#NathanForYou 3.03 - "Yeah, jungle children are children that live in the jungle. A while ago I was working with a jungle child. His name was Dendy. He was a great inspiration for me. And unfortunately, tragically he died when baboons kidnapped and ate him." En plus d'une très bonne idée qui marche, on a tellement de petites pépites d'humour comme l'entraînement dans un garage, l'histoire des babouins dans un talk show, le débat sur Penthouse. On ne peut que se fendre la gueule. 9/10

#NathanForYou 3.04 - Oh bordel que c'est gênant. Le mec qui vieillit les photos était tellement chelou, tu ne peux que rire mais flipper un peu en même temps. Heureusement qu'il y a la photo du garçon qu'il a pris pour une fille pour détendre à nouveau l'atmosphère. La manipulation du gamin est désormais un classique chez Nathan, encore une fois c'est terriblement efficace. La deuxième partie est gênante aussi mais vire plus à l'absurde qu'au cringe. Entre sa technique pour ne pas être bourré, le costume de sumo et surtout le récit surréaliste (il tombe sur de sacrés specimens !) des threesome de JJ avec son frère. Dingue. Et drôle. 8/10

#NathanForYou 3.05 - "But all this would mean nothing if the play's climax didn't land, the guy showing off his skateboard deck while a three-person selfie happened at the same time." Est-ce que je m'emballe ? Est-ce que j'en ai quelque chose à foutre ? La scène "I love you" m'a donné des frissons. Tu sais pas si où est la frontière, s'il joue, s'il met un peu de lui là dedans. Mais quand Victoria Hogan enchaîne les "I love you" de plus en plus convaincants, il se passe quelque chose. Et la re-création d'une soirée des plus banales dans un bar de façon si pointilleuse force l'admiration. Je n'ai que peu de mots devant ce talent qu'est Nathan Fielder. 9/10

#NathanForYou 3.06 - "In this post-Pearl Harbor world, people don't trust their fellow man the way they once did." D'habitude, les idées sont tellement bien pensées que tu te marres devant leur exécution, et les bonus comme des phrases anodines de Nathan, les dessins (j'en ai pas assez parlé, ils sont toujours très bons), etc. sont comme une cerise. Là ils étaient nécessaires à cet épisode qui n'a jamais vraiment décollé. Le premier plan est plutôt drôle, mais le reste partait de trop loin pour que ça marche. Les idées ont généralement une part de logique, où on finit par se dire : "c'est pas si con". Celle de l'agence de voyage/maison funéraire et les bikers pour aider à éviter les bouchons n'avaient vraiment aucune chance de convaincre. 6/10

#NathanForYou 3.07 - "Ooooh you want me to pak your caaaaar ?" Le Nail Salon n'est pas parfait, mais il m'a tout de même bien fait rire à plusieurs reprises, quand il va undercover en femme (portant juste un bandana), quand il entraîne les futurs "Valet" à attraper les clés, l'accent asiatique et la chute avec la pilote qui ruine toutes les voitures et aggrave les choses. La seconde partie est bien mieux construite, peut-être pas la plus hilarante mais on est dans l'exploration des insécurités de Nathan le personnage, et ça marche toujours à la perfection. 8/10

#NathanForYou 3.08 - WTF did I just watched ? Il y a tellement à dire. C'est un épisode d'abord touchant, ensuite totalement dingue, remarquable, et sur la fin ça fout mal à l'aise... C'est Nathan for You. Le budget dépensé pour des choses aussi grotesques, l'actrice employée pour éviter de rencontrer les grands parents face à face, Nathan qui perd ses peurs en étant Corey. Le stress incroyable quand Nathan traverse le fil. Ce passage où Corey reprend son identité quand Nathan retrouve la sienne. L'embarras du baiser d'un autre Corey que celui du rencard, le "I love you du discours". Le dernier plan de Nathan de la saison. Nathan Fielder est définitivement au-dessus de tout. 9/10

Partager cet article

Commenter cet article