Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

Luke Cage (Saison 1)

6 Octobre 2016 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Luke Cage, #Marvel, #Netflix, #Action, #Super-héros, #Drama

Luke Cage (Saison 1)

Luke Cage
- Netflix - 2016 - 13 épisodes -
Série créée par
Cheo Hodari Coker

 

#LukeCage 1.01 - On est dans de la mise en place, et les premières minutes ont été assez longues. Luke Cage se voulant discret on est forcément éloigné de l'action. Au fil de l'épisode la partie politique, sociale et bien sûr action pointe son nez mais rien d'original (pour l'instant) ne se détache dans la partie gangster. Si ce n'est peut-être que ça actualise les références entre des clichés mafieux. La fin prépare plus le terrain, mais c'est au terme d'un épisode un poil décevant. 5/10

#LukeCage 1.02 - L'intrigue se précise un peu plus, et Luke Cage se lance dans la partie. Je ne suis toujours pas très emballé par le rythme, toutefois, je n'ai pas décroché comme dans la première partie du 1.01. L'écrémage à certains niveaux est toutefois bénéfique et recentre sur l'essentiel, cela augmente le potentiel de la série. 6/10

#LukeCage 1.03 - Je commence à bien rentrer dans le truc. Les passages de gangsters ne révolutionnera pas le genre, mais c'est tout de même un style qui me parle un peu plus que les films noirs à la Jessica Jones. De plus le rythme monte d'un cran à mesure que Luke Cage s'investit. La partie policière n'oublie pas un cliché du genre mais ça a le mérite d'amener un aspect trop peu vu dans l'univers Marvel/Netflix. C'est plutôt intéressant. Après un épisode 2 assez pauvre en action, on est plus gâté ici. La Guerre est lancée. 7/10

#LukeCage 1.04 - « I'm kinda strong » Un épisode principalement composé de flashbacks, pour l'Origin Story de Luke Cage. Le rythme est lent mais l'ambiance, les évènements y sont intéressantset je ne me suis pas ennuyé un instant. On est toujours dans des clichés (ici corruption dans la prison), mais ça ne prive pas de l'intérêt. Le duo Reva/Luke est pertinent et fonctionne bien plus que tout ce qu'on a pu voir dans Jessica Jones (ce qui concernait Luke). 7/10

#LukeCage 1.05 - Eh bien on tient le meilleur épisode pour l'instant. On a tout d'abord un Luke Cage au grand jour, exposant ses capacités, ce qui est rafraichissant dans les séries Marvel Netflix. Luke Cage entame la réhabilitation de son nom pour finir par une confrontation par les mots. En plus de rendre Luke Cage de plus en plus intéressant (avec un côté Terminator qui n'est pas pour me déplaire), elle continue de mettre en valeur ses autres personnages, Mahershala Ali fait un très bon boulot sur le personnage de Cornell pour montrer à la fois une grande cruauté et une sorte de joie enfantine quand il voit les effets de la balle sur la vidéo, ou quand Luke Cage lui promet d'envoyer une facture. Bref, de plus en plus, la série me convainc. Enfin pour la première fois, la référence aux films Marvel ne me paraît pas ridicule et forcée. 8/10

#LukeCage 1.06 - Malgré un bon début avec un voice cameo de Trish, l'épisode s'embourbe dans une course contre les hommes de Cottonmouth et les flics corrompus. C'était assez lourd, précisible et même mal écrit par moments (les aveux du flic sont affreusement mal amenés, on ne fait plus ça depuis les années 80). Si bien que les quelques qualités de l'épisode sont oubliés, un mauvais arrière goût reste. 5/10

#LukeCage 1.07 - L'épisode n'est pas extraordinaire mais il faut avouer que sa construction est une fabuleuse fausse piste avec l'une des plus grosses surprises de toutes les séries Marvel jusque là. Un changement radical qui va bouleverser les idées qu'on pouvait avoir en tête pour le reste de la saison. 7/10

#LukeCage 1.08 - Mouais. Il y a clairement de bonnes choses dans les différentes intrigues mais aussi des moments gênants dans les dialogues, monologues ou situations qui coincent un peu. Un peu comme l'épisode 6, on a une idée qui n'est pas spécialement mauvaise, mais l'exécution et surtout les maladresses dans l'écriture rendent l'expérience plus douloureuse. 6/10

#LukeCage 1.09 - Là encore je reste sur ma faim, mais pas pour les mêmes raisons. Car l'épisode soigne un peu plus ses dialogues et sauve légèrement du naufrage l'ami Diamondback après une entrée manquée dans le précédent épisode. Le problème c'est qu'on a des scènes assez longues mais toutes assez prévisibles, ce qui se construit n'est pas suffisamment bon, gratifiant, intéressant pour justifier tout ça. Comme tout ce qui concerne Misty, on comprend tout de suite ce qui se passe et le cheminement est assez bon jusqu'à ce qu'on en ait marre et que la conclusion arrive en te disant ce que tu sais déjà. Bref, la tournure de la saison me déçoit pas mal. 6/10

#LukeCage 1.10 - Je l'ai trouvé moins difficile à terminer que les deux précédents, mais la tournure prise m'a vraiment fait décrocher. Pourtant on a de bons passages comme la claque que prend Luke en voyant les vidéos de Reva ou la fin qui remet enfin de l'action dans la série. Mais l'aspect politique malgré un parallèle assez juste avec la réalité actuelle tout comme le big villain de la saison ont du mal. On va positiver et souligner le positif, mais ça n'est pas assez bon. 6/10

#LukeCage 1.11 - C'était mieux. La série peine toujours à insuffler une énergie dans les scènes qui ont tendance à trop traîner, ça coupe parfois le rythme. Mais avec Luke, Misty et Claire en action, et une certaine pression sur le trio, ça rend l'épisode plus intéressant. La fin promet également des avancées dans le fil rouge. PS : Pauvre Shades, il est vraiment entouré de débiles. 7/10

#LukeCage 1.12 - Il aurait fallu réajuster les notes. C'est le meilleur épisode depuis un bon moment, mais ce n'était pas suffisamment brillant pour mériter meilleure note. J'ai bien aimé le fait que Luke Cage revienne temporairement dans Harlem, à aider les gens, c'est con mais on a vu ça même pas un épisode, et même si c'est désormais banal, je n'aurai pas craché sur plus de scènes du genre. On a le premier super-héros qui agit sous la lumière, et on le met en cavale la moitié de la saison, c'est con. Le début est bon, le reste patine légèrement jusqu'aux 10-15 dernières minutes où les deux ennemis les moins cons commencent enfin à réfléchir ensemble, plutôt qu'avec les demeurés. Cela donne des pourparlers prometteurs, bien vite balayés par l'autre crétin malheureusement. Si on est sur une bonne voie, c'est gâché par des choix plus généraux dans la saison. 7/10

#LukeCage 1.13 - Le combat avait des séquences vraiment réussies et spectaculaires, le contexte est original aussi. Des dialogues, l'implication des spectateurs fait un peu bizarre mais on peut l'accepter. En voyant le temps qu'il restait j'avais des craintes, elles ont (presque) toutes été envolées. La suite est intéressante, et pour une fois, pas une scène ne m'a semblé de trop, ça a été un plaisir de voir tout se mettre en place, le sentiment de victoire, et le reste... Des séries Marvel, c'est le season finale qui était le plus prometteur pour la suite, offrant une confrontation on ne peut prenante. Le problème c'est la dernière scène avec Burstein, à la fois prévisible mais aussi terriblement décevante, j'aurai aimé qu'on en ait fini avec ça. Le duo Mariah/Shades est bien plus intéressant. 8/10

Partager cet article

Commenter cet article