Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

Last Chance U (Saison 2)

26 Juillet 2017 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Last Chance U, #Netflix, #Foot US, #Documentaire

Last Chance U (Saison 2)

Last Chance U
- Netflix - 2017 - 8 épisodes -
Créé par
Greg Whiteley

#LastChanceU 2.01 - De nouvelles têtes et les conséquences de la première saison se voient au quotidien, pour Miss Wagner comme le coach. La préparation du premier match est très intéressante avec un effectif inexpérimenté et réduit. L'épisode parvient à faire vibrer dans ses dernières minutes. 8/10

#LastChanceU 2.02 - De'Andre et Isaiah sont au coeur de l'épisode. Le premier était promis à un grand avenir mais une grosse erreur l'a rendu toxique. On y voit pourtant ici un leader, calme, respectueux, déterminé. Il représente parfaitement le projet d'EMCC, la dernière chance pour ces types. Isaiah était déjà là la saison dernière, son portrait est intéressant. L'épisode est intéressant en tout cas, comme tout le documentaire jusque là, les joueurs sont pour l'instant un peu moins attachants cela dit. 8/10

#LastChanceU 2.03 - « Shit shit shit. Oh god... » Blessures et "attitude" au menu de cet épisode. Si Kam et Isaiah agacent, l'épisode est prenant as fuck, le match prend une grosse vingtaine de minutes et on ne veut pas en perdre une miette. Après les promesses du début de saison on voit que le mental de cette équipe est défaillant, bien plus que l'année dernière. Un leader émerge. 8/10

#LastChanceU 2.04 - Le gros focus ici est la religion, c'était un passage obligé car on voyait déjà que c'était très présent, le coordinateur offensif fait des cours sur la bible, ils font une prière avant et après chaque match, après chaque entraînement. La religion permet à certains de se sentir spéciaux, à d'autres de gérer les tentations, de trouver des réponses ou comme pour Buddy à évoluer. Ce n'est pas inintéressant, mais ce n'est pas le truc qui me parle le plus. La fin néanmoins est très habile, avec une messe en fond sonore et Buddy désemparé après le spectacle auquel il a assisté. 7/10

#LastChanceU 2.05 - La D-Line au coeur de l'épisode après la catastrophe du précédent match. Le coach est toujours aussi pertinent, Chauncey et Tim gagnent en sympathie, Kam reste cependant assez désagréable. L'épisode m'a moins passionné que les autres, mais le match est une nouvelle fois un réel plaisir à voir. 7/10

#LastChanceU 2.06 - EMCC a du budget, du talent. Comment ça se passe pour les plus petites universités ? L'épisode offre un nouveau regard, bien loin des détestables Mississippi Delta de la saison dernière. Cela donne une fraîcheur à l'épisode. Du côté de EMCC, on veut relâcher un peu la pression, s'amuser un peu plus, mais ça ne dure pas longtemps. Les enjeux sont trop grands. 8/10

#LastChanceU 2.07 - « What am I doing wrong? » Beaucoup de dépit, de tension. Je ne sais pas si le documentaire a amplifié ce phénomène mais ils ont l'air usé. Les coachs, les joueurs, Miss Wagner. L'épisode peut se montrer frustrant car ça manque de positif, de moments chaleureux. On y a droit à la fin, mais ça reste sur fond de déception. En ça, l'épisode est une réussite, mais ce n'est pas ce qu'il y a de plus incroyable à regarder. 7/10

#LastChanceU 2.08 - Pour débuter, on a un petit passage vers les anciens pour voir où ils en sont. Un clin d'oeil sympathique qui permet de respirer car l'épisode est encore rempli de tension. Kam représente ce qui a manqué cette saison. On sent que le documentaire a tenté de retrouver des portraits touchants, mais ça ne prenait pas et finalement les personnes en face racontaient aussi quelque chose. Buddy qui ne parviendra jamais à changer, Kam talentueux mais irrespectueux (même si dans le match on l'a enfin vu impliqué en se comportant comme un leader), Isaiah qui a de l'or dans les jambes mais rien dans la tête, EMCC qui réalise de belles choses mais qui ne seront pas toujours reconnues. Cela a rendu les épisodes moins émouvants, cela a pu agacer de voir des gars s'en tirer malgré une attitude douteuse. Mais ça en dit autant sinon plus que la saison dernière, si t'es bon, ça suffit. On peut regretter que De'Andre n'ait pas eu plus de présence, il a été un bon leader, la série s'est plus concentrée sur les joueurs à problèmes, mais il sortira grandit de cette saison. Vu les portraits finaux, on peut douter d'une saison 3, ce sera dommage mais il va être difficile d'y trouver le même attachement après tout ce qu'il s'est passé de toute façon. 8/10

Partager cet article

Commenter cet article