Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

Kuromukuro (Saison 1)

29 Décembre 2016 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Kuromukuro, #Anime, #Action, #Netflix

Kuromukuro (Saison 1)

Kuromukuro
- Netflix - Saison 1 (2016) - 26 épisodes -
Anime écrit par Ryo Higaki et réalisé par Tensai Okamura

#Kuromukuro 1.01 - Des mechas, des samouraïs, des mechas samouraïs, des écolières en tenue, pas de doute on est dans un anime japonais. La première partie de l'épisode pose l'ambiance scolaire, je ne sais pas si ça aura un rôle mais j'imagine que le trio de filles sera assez présent. Ces passages ne sont pas ennuyeux mais n'ont pas de grande originalité. Puis on a droit à de l'action, et je dois dire que ça va vite et ça passe super vite. Au niveau visuel, c'est très beau, les animations au début étaient moyennes mais ils se sont lâchés dans les scènes d'action, ça assure au final. Je n'ai jamais été intéressé par les mechas, mais l'excellent Knights of Sidonia m'a rendu bien plus tolérant. 7/10

#Kuromukuro 1.02 -Le début redescend un peu la pression mais ça dure moins longtemps que dans le premier épisode. On ne tarde pas à envoyer la purée, et même si ça se déroule sans passion, sans attachement particulier, on ne peut pas dire que ce n'est pas joli et sympa à voir. 7/10

#Kuromukuro 1.03 - Comme les deux premiers épisodes, le début est posé. Ici on installe le thème de l'épisode en présentant Koharu, la soeur de Yukina. Cette mise en place est assez courte (ce n'était pas très passionnant) et on entre vite dans le vif du sujet, une sorte d'épisode loner qui est ma foi agréable à voir dans sa seconde partie. La construction de la saison me plait bien. 6/10

#Kuromukuro 1.04 - La première partie de l'épisode est bourrée d'humour, le concept de l'homme du passé amène des scènes prévisibles mais ça n'empêche de se marrer franchement. La seconde partie, plus sérieuse, continue de bosser sur la mythologie de la série en parlant des travaux du père disparu. C'est intéressant, même si la descendance probable des Washiba ne laisse guère de doute sur leur identité. 7/10

#Kuromukuro 1.05 - Celui-ci était plus poussif. Amener Kennosuke à l'école est une idée assez peu crédible et facile pour faire participer tous les personnages mais je suis prêt à l'accepter car il y a des promesses en terme d'humour. Malheureusement sur cet épisode ça ne marche pas trop et finalement le retour de l'action promise en toute fin d'épisode est bienvenue, ce passage à l'école était plus un avant-goût. Le prochain épisode devrait assurer. 5/10

#Kuromukuro 1.06 - L'épisode délivre sa dose d'action, mais je dois dire que ça ne m'a pas passionné plus que ça pendant plusieurs minutes. Heureusement ce combat s'améliore un peu au fil du temps mais surtout ça ne traine pas et il y a déjà une issue. Cela offre ensuite un très bon passage, plein de mystère avec le robot vaincu qui révèle son premier secret... Cela renforce ma théorie que le Mukuro est un robot ne venant pas de la Terre. 7/10

#Kuromukuro 1.07 - Centré sur Yukina, l'épisode s'attelle à montrer ses craintes, sa réticence dans ce rôle de guerrière et même son trauma lié à la disparition de son père. Mais le plus intéressant concerne les ennemis qu'on voit un peu plus ici. 6/10

#Kuromukuro 1.08 - Longuet... Deux épisodes avec une Yukina passive et boudeuse c'est un peu trop. Les à côtés n'ont pas suffit ici, et il a fallu attendre la toute fin d'épisode pour qu'on relance l'intrigue. La fin pourrait sembler prometteuse, mais même là, c'est sans plus. 5/10

#Kuromukuro 1.09 - Après un début timide, on a un épisode qui propose une bonne dose d'action (variée). Comparé au précédent, cet épisode utilise mieux ses personnages et fait avancer des choses. Ce n'est pas encore dingue, mais c'était assez intéressant. 6/10

#Kuromukuro 1.10 - Encore une fois, le début abaisse le niveau. Ce n'est pas tant la partie avec la conseillère qui est en cause, car c'était plutôt marrant, mais ce qui suit avec Akagi et Sophie. La suite se lance tranquillement mais faut monter à nouveau la sauce au niveau de la mythologie et des intentions des ennemis. Les Mulder et Scully locaux ont l'air d'en cacher un peu plus aussi, ou alors c'est la traduction qui a surinterprété un détail. 6/10

#Kuromukuro 1.11 - Le début amène une forme d'excitation qui annonce un très bon épisode, intense. Le résultat n'est pas tout à fait à la hauteur mais on est tout de même dans le haut du panier de la saison. Quelques longueurs dans les dialogues ou les actions mais le combat est pas mal. La fin d'épisode est plus calme. 7/10

#Kuromukuro 1.12 - Épisode de transition pour travailler sur la complicité du duo et préparer éventuellement à des combats au corps à corps plus difficiles. La respiration n'est pas mauvaise avec un peu d'humour et le duo Kennosuke/Yukina qui se fait plus confiance. 6/10

#Kuromukuro 1.13 - L'épisode est quelconque dans sa quasi-totalité, l'action au début est vite oubliée, un mystère plane avec une personne qui rôde en ville mais on l'oublie. Le festival peine à amener de l'humour (sauf dans les réponses variées de Kennosuke au panel), mais la fin est réussie. 5/10

 

#Kuromukuro 1.14 - Le précédent avait bien préparé le terrain, on a là un épisode complet, qui ne fait pas traîner les choses. Tout n'est pas parfait, mais cet épisode fait avancer l'histoire, ajoute du mystère et propose un combat assez dynamique. 7/10

#Kuromukuro 1.15 - Ce début de seconde partie de saison a l'air mieux écrit, les touches d'humour marchent un peu plus, le mystère paraît plus présent et distillé plus habilement. La partie autour des lycéens a l'air de manquer d'inspi et de saveur par contre, heureusement que ça ne prend que peu de place. 6/10

#Kuromukuro 1.16 - Deux parties distinctes, une infiltration des deux soeurs Efi Dorgs et le Cosplay. Dans la première, on voit aussi un début de relation se construire entre Sophie et Kennosuke, on part sur un triangle ou carré amoureux à cette allure là. Le Cosplay n'apporte pas grand chose. 6/10

#Kuromukuro 1.17 - Apportant quelques twists et un combat original, cet épisode est probablement l'un le plus réussi de la saison jusque là. L'identité de cet allié ne sera probablement pas une surprise, mais le timing et l'apport a été excellent. La série a cette habitude de conclure ses combats assez vite. Cela a pu enlever une part d'intensité, mais ça donne aussi le sentiment qu'on ne traîne pas. Ils ont des choses à raconter en fin de compte. 8/10

#Kuromukuro 1.18 - Transition légère mais assez sympathique, surtout dans sa première partie, l'épisode peine à insuffler de l'humour tout du long. La fin n'est pas très originale (encore un kidnapping), mais apporte une touche de variété. 6/10

#Kuromukuro 1.19 - La place n'est pas à l'action dans cet épisode mais les progrés dans l'écriture et le rythme se ressentent tout de même. On nous délivre tranquillement quelques pièces du puzzle, sans forcer, sans lourdeur. 7/10

#Kuromukuro 1.20 - Ok, c'était cool. Sans traîner on en apprend plus et on nous propose des passages d'action courts mais réussis et originaux. Rythmé et surprenant. 8/10

#Kuromukuro 1.21 - Deuxième gros épisode de suite. Nous avons d'abord droit aux préparatifs dans l'urgence puis une bataille qui monte en puissance et le chaos... Comment s'en sortir ? 8/10

#Kuromukuro 1.22 - La tension retombe pour pouvoir évoquer le passé de l'Ogre, du père de Yukina et rappeler la menace globale qui pèse sur la planète. Une histoire de neige, de Yukina nue pour être réchauffée est offert en seconde partie. On a vu mieux. 5/10

#Kuromukuro 1.23 - L'un des défauts de la série c'est qu'elle ne sait pas rythmer ses gros arcs. Un nouvel épisode calme alors que la situation est critique c'est vraiment étrange. Néanmoins il y a une volonté de redonner de l'espoir (si certains pensent que c'est la fin du Monde), mais surtout de trouver une place à Muetta dans l'histoire. 6/10

#Kuromukuro 1.24 - Et c'est au tour de la contre-attaque. Quelques surprises et un épisode assez rythmé, mais il reste cette petite impression d'un duel expédié, qui aurait gagné à être développé sur d'autres épisodes. 7/10

#Kuromukuro 1.25 - L'épisode est sur un faux rythme et sert de transition. Le point sur la bataille, quelques ultimes révélations et préparation de l'avenir. C'est assez irrégulier et un peu décevant. 6/10

#Kuromukuro 1.26 - En attendant la confirmation d'une nouvelle saison, cet épisode fait office de conclusion d'un gros chapitre. Je suis quelqu'un de très facilement nostalgique et l'épisode joue un peu sur cette corde dans ses dernières minutes. Pas aussi épique que prévu, pas aussi rythmé qu'espéré, cet anime a su construire un univers loin d'être déplaisant. Même ses seconds rôles assez peu utilisés sont efficaces. 7/10

Partager cet article

Commenter cet article