Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

Jessica Jones (Saison 1)

25 Novembre 2015 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Jessica Jones, #AKA Jessica Jones, #Netflix, #Action, #Super-héros, #Thriller, #Marvel, #Drama

Jessica Jones (Saison 1)

Jessica Jones
- Netflix - 2015 - 13 épisodes -
Créée par
Melissa Rosenberg

 

#JessicaJones 1.01 - L'ambiance film noir de l'épisode me parle beaucoup moins que ce que proposait Daredevil, j'ai jamais accroché à ça, mais heureusement l'histoire finit par prendre forme et la fin est excellente. La série est belle, Krysten Ritter assure, mais ça a mis du temps à venir pour moi. 6/10

#JessicaJones 1.02 - L'aspect polar s'efface pour laisser place à une enquête au long cours. Plus équilibré du coup pour moi, on a droit à de bonnes scènes, sans qu'une d'elle n'égale la fin de l'épisode 1. Cela dit la première véritable scène avec Kilgrave est très efficace. 7/10

#JessicaJones 1.03 - Encore un léger ton au-dessus du second mais je suis pas encore totalement conquis. Le début m'a paru dispensable, et l'intérêt du couple a surtout pris quand on comprend leur connexion exacte. Mais en dehors de ces très légers accros, on a de très bons passages comme l'interview radio, la conséquence directe chez Trish et la rencontre. La série a un excellent villain et fait bien monter la sauce. 7/10

#JessicaJones 1.04 - Il manque toujours un petit quelque chose pour rendre les épisodes fascinants. Mais celui-ci malgré un fort aspect films noirs par moments m'a pas mal accroché, le développement des personnages secondaires ne m'a pas gêné une seconde et les twists sur la fin sont réussis car, tout en restant très crédibles, ils surprennent vraiment. 7/10

#JessicaJones 1.05 - Des flashs pré-Kilgrave pour Jessica et un présent où Kilgrave devient la cible principale, ça offre des moments légers, une intervention prenante et un après assez sympa. Le rythme n'est pas fou, mais l'épisode passe finalement assez bien et la dernière scène est très bonne. 7/10

#JessicaJones 1.06 - L'épisode creuse enfin efficacement la relation Jessica/Luke, mais le dialogue qui clôt leurs scènes était pourri et gâche un peu ce qui se passe. J'ai peiné à entrer dedans, le manque de connexion entre les personnages pèse dans ces épisodes moins tendus. Un petit mystère du côté d'Hogarth et une fin réussie qui montre que Kilgrave ne se contente plus d'attendre. Mais c'est pas assez. 6/10

#JessicaJones 1.07 - Ahhhh. Voilà un bon épisode, tout le monde est présent (sauf Luke mais il apporte rien), on a une véritable évolution, un plan (bancal, mais un plan) et une fin d'épisode qui fout enfin sur le cul. Bordel, le pouvoir de Kilgrave a un potentiel de malade et hormis la fin du premier épisode on n'a rien vu qui faisait l'effet d'une claque, mais ces 10 dernières minutes, le font à merveille. 8/10

#JessicaJones 1.08 - Deuxième très bon épisode de suite. Quasiment un huis clos, beaucoup repose donc sur le duo d'acteurs, et David Tennant fait un travail absolument remarquable. Rendre Kilgrave aussi charmant que flippant, aussi "sincère" que dérangé. L'épisode est surprenant qui plus est, hormis un détail ou deux, on ne sait pas quelle direction ça peut prendre, même la fin m'a pris de cours. Pourtant ça aurait pu être évident. 8/10

#JessicaJones 1.09 - La première partie d'épisode n'était pas aussi dingue que j'espérais, mais je peux comprendre l'idée de faire monter la tension doucement, continuer à rendre Kilgrave presque attendrissant. La fin s'emballe une fois tous les personnages en place. L'ultime révélation peut permettre d'imaginer un nouveau plan. Du côté de Simpson, pas trop compris où on va en venir, mais il doit y avoir un personnage important d'un comic book qui l'explique bien. 7/10

#JessicaJones 1.10 - Beaucoup de vérités éclatent dans cet épisode, mais ça a parfois paru forcé ou maladroit. La fin, bien foutue au demeurant propose une évolution du scenario brutale qui ne paraît pas très maline au premier abord. C'était sans doute nécessaire pour lancer la dernière ligne droite. 6/10

#JessicaJones 1.11 - Malgré la déception de ne pas voir Kilgrave, l'épisode est tout de même plaisant, posant les bases pour l'avenir du show et surtout en se concentrant sur le duo Trish/Jessica. La bonne baston en cours d'épisode permet d'égayer le tout. 7/10

#JessicaJones 1.12 - Toujours un peu déçu de l'utilisation qui est faite de Kilgrave, je le trouve trop sous-exploité. Le twist est bien vu, j'ai eu un soupçon à un moment sans trop m'y attarder, mais ça offre une scène de combat réussie. Mais là encore, j'ai l'impression que les scénaristes se retiennent, il n'y a pas ce jusqu'au boutisme qui me plaisait dans les phases d'action de Daredevil par exemple. Même si c'est cool, même si Kilgrave est génial, je reste sur ma faim. L'épisode offre un peu d'humanité à côté avec Malcolm et Robyn. Trish et sa mère par contre c'était plus anecdotique. 7/10

#JessicaJones 1.13 - Final solide qui remplit sa fonction : laisser un vide. On a des pistes pour la suite mais ce sera clairement différent. On a une bonne guest qui créé de la frustration (on a envie de voir le personnage lié à ce personnage venir donner un coup de main), mais qui en tout cas participe à la cohérence. Quelques bonnes scènes, à l'hôpital et évidemment sur le quai. Je n'ai pas vraiment eu de doute sur l'issue, mais c'était tout de même bien foutu. J'ai été convaincu. 8/10

Partager cet article

Commenter cet article