Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

Daredevil (Saison 1)

23 Avril 2015 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Daredevil, #Netflix, #Super-héros, #Drama, #Action, #Marvel

Daredevil (Saison 1)

Daredevil
- Netflix - 2015 - 13 épisodes -
Créée par Drew Goddard

#Daredevil 1.01 - Je ne connais rien à l'univers, la mise en place m'a assez plu, pas de lourdeur dans les dialogues. Les méchants évitent pour l'instant la caricature. C'était assez rythmé, intéressant et soigné, notamment au niveau des combats. 8/10

#Daredevil 1.02 - La présentation du nouveau personnage est efficace mais la première partie d'épisode peine à décoller, les flashbacks coupent le rythme et la tension. Ces deux histoires changent de ton et offrent de bons moments, la scène de baston va marquer les esprits. 7/10

#Daredevil 1.03 - On reste encore dans l'exposition, on dépeint la corruption à travers deux nouveaux angles, c'est intéressant et toujours aussi sombre (et les bastons sont crues). J'aime que la série prenne son temps, mais le fil rouge manque un peu de poids pour l'instant. 7/10

#Daredevil 1.04 - Et c'est lancé avec cet épisode. Beaucoup de dialogues, une scène d'action très limitée, ça pourrait être décevant mais pas du tout, c'est prenant, chaque trame se développe et Fisk se découvre aussi. 8/10

#Daredevil 1.05 - Rho la fin de bâtard. Bon épisode qui poursuit dans la lignée, l'intrigue avance. Le dîner est un peu long mais il y a une ambiance particulière qui se dégage et qui rend ces scènes plaisante tout de même. Juste dommage que Foggy et Karen soient si éloignés de l'intrigue, du moins pour le moment. 8/10

#Daredevil 1.06 - Beaucoup repose sur un duo assez improbable, et ça fonctionne. Beaucoup de tension, de bons dialogues qui permet de connaître l'étendue du réseau. Matt a du boulot... 8/10

#Daredevil 1.07 - Malgré le rapport mentor/élève différent de ce qu'on voit d'habitude et des informations importantes au background des personnages, j'ai trouvé l'épisode décevant, dans le rythme, certains dialogues. Un truc n'a pas pris. 6/10

#Daredevil 1.08 - Après un ép flashback qui manquait de génie, j'ai adoré cet épisode, très calme mais permettant d'en apprendre plus sur Fisk. Il m'a toujours intrigué par sa timidité envers Vanessa, son côté enfantin par moments. Cet épisode est complet, explique quasiment tout et les dernières minutes sont géniales. L'opposition Matt/Fisk en sort grandie, l'étendue du réseau est immense mais il existe une faille, Matt lui ne sait finalement pas grand chose. 8/10

#Daredevil 1.09 - La première partie était intéressante mais ne brillait pas. La tension monte petit à petit, de nombreuses très bonnes scènes avant ce finish haletant. Même si ce n'est pas mon genre de prédilection, la série assure vraiment dans ce côté super-héros. 8/10

#Daredevil 1.10 - La confrontation attendue était bonne, mais le rythme était cassé par les autres scènes qui intéressaient moins mais elle laissent des évolutions importantes en suspend. Un peu déçu qu'ils n'aient pas osé faire un épisode simplement centré sur le duo. 6/10

#Daredevil 1.11 - Malgré une première partie qui peine à s'emballer, la suite est plus forte, avec une avancée pour Matt. Mais cela n'est rien comparé à la fin, un face-à-face inattendu et bourré de tension. Cet acte rendu banal dans certaines série paraît ici avoir plein de poids et les conséquences seront sans doute majeures. 7/10

#Daredevil 1.12 - Le rythme s'est fortement ralenti, c'est le chaos et la série gère ça plus ou moins habilement. Le soucis concerne le duo Matt/Foggy, un élément important du show, leur situation rend les scènes plus profondes mais il manque ce lien entre les personnages. Cela dit, pour la nouvelle piste de Matt et la fin (l'issue est prévisible, la scène reste excellente), ça vaut toujours le coup. 7/10

#Daredevil 1.13 - Après avoir brillé par son exposition plutôt lente mais maîtrisée, tout s'accélère ici. C'est rythmé et intéressant mais ça choque pas mal et j'ai peiné à être investi à 100%. Il y a de bons moments, un montage musical moyen (tout le monde n'est pas Kurt Sutter), un D'Onofrio excellent. Une conclusion très honnête, mais j'ai pas été subjugué. Par contre, cela ne remet pas une seconde en cause la qualité de cette première saison, c'était une vraie réussite. 7/10

Partager cet article

Commenter cet article