Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

Bloodline (Saison 1)

23 Mars 2015 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Bloodline, #Netflix, #Drama, #Thriller

Bloodline (Saison 1)

Bloodline

- Netflix - 2015 - 13 épisodes -

Créé par Glenn Kessler, Todd A. Kessler et Daniel Zelman

 

#Bloodline 1.01 - C'est beau, on sent bien les non-dits, la tension, mais ça traîne un peu. Mais il y a cette fin d'épisode surprenante, qui intrigue forcément beaucoup. On sent que ce sont les créateurs de Damages derrière. 7/10

#Bloodline 1.02 - Durée plus réduite, le rythme s'en ressent, c'est plus agréable. Le mystère fonctionne, la suspicion aussi. On rajoute aussi une couche de drame personnel qui complexifie le récit. Je suis pas subjugué, mais c'est plaisant. 7/10

#Bloodline 1.03 - On met un peu de temps à en venir au but, j'ai à nouveau trouvé le rythme un peu hard. Par contre je trouve la construction habile pour découvrir petit à petit les secrets de famille, ça ne semble pas fait juste pour le suspense, ça vient naturellement. 6/10

#Bloodline 1.04 - C'est si beau et paisible. Et si glauque parfois. Ça progresse doucement mais on connecte les éléments un par un. Cet épisode avait une atmosphère plaisante. 7/10

#Bloodline 1.05 - Tu sais quand arrivent les dernières minutes, les dialogues sont plus percutants, la tension monte, et un secret est révélé. La force des secrets est inégale par contre, ici c'était un peu faible, même si les conséquences peuvent être violentes. L'épisode ? Beaucoup d'alcool, une cérémonie, le retour de l'ancien shérif. Pas grand chose, mais ça passe bien, quelque chose nous accroche toujours. 6/10

#Bloodline 1.06 - L'enquête progresse (doucement), la famille parle enfin des choses importantes, mais il manque vraiment un truc pour que ça décolle, les événements ne surprennent plus, il faut passer la seconde. 6/10

#Bloodline 1.07 - Les fins d'épisode sont de moins en moins bonnes, mais au moins le contenu global était meilleur. Plus court, mieux condensé, avec une progression et du mystère bien présent. 7/10

#Bloodline 1.08 - Le marquait un tournant, le chemin se confirme ici. Bien qu'un peu chiant dans la première partie, la deuxième est assez malsaine, et on a enfin une scène étouffante. 7/10

#Bloodline 1.09 - Ça s'accélère, le jeu se dévoile. Les flashbacks étaient bizarres, mais avec le recul j'ai compris où ils voulaient en venir. Le reste est prenant et donne envie d'enchaîner. L'événement annoncé depuis le début devient plus compréhensible. 8/10

#Bloodline 1.10 - Depuis le 7, on passe aux choses sérieuses, ça a été trop long avant ça. Mais là ça monte vraiment en puissance et la patience est récompensée. Hormis Kevin, tout le monde a une implication directe qui rend cet épisode de 1h03 agréable et passionnant. 8/10

#Bloodline 1.11 - Il y a un petit creux en plein coeur de l'épisode mais rien que pour le début et surtout la fin, ça vaut vraiment le coup. Grosse tension, et une confrontation qui ne fait que se rapprocher. 8/10

#Bloodline 1.12 - La pluie arrive... Beaucoup de scènes fortes, et des passages déjà vus qu'on peut enfin resituer. Cependant, il m'a manqué quelque chose pour ressentir la même tension que précédemment. La scène près de l'hotel sort du lot, tout le passage avec Sally aussi, mais le reste ne m'a pas autant scotché. 8/10

#Bloodline 1.13 - Ma théorie sur la voix off était à côté, mais ma seconde sur le plan était bonne. J'ai ris dans la première partie, en les voyant gérer toute la merde, la seconde partie est très prenante. La fin est plus mitigée, Sally : c'est top. L'autre... moins. 8/10

-----------------------------------------------------------------------------------------------

SPOILER FIN DE SAISON

Ma théorie sur la voix off était un interrogatoire. Une phrase dans un épisode du milieu/deuxième tiers de la saison m'y a fait penser. Mais j'avais faux, c'était un comité chargé de nommer le nouveau shérif. Sur l'épisode on a droit de théoriser sur le plan. S'il y en a un. On pouvait penser qu'ils ont agit dans l'urgence, mais en les voyant dans l'appart à Miami et surtout Danny avec le costume, c'était clair que le fait de brûler son corps n'était pas anodin, le but était de faire plonger Wayne machin.

Partager cet article

Commenter cet article