Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

Black Mirror (Saison 3)

24 Octobre 2016 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Black Mirror, #Netflix, #Drama, #Science-fiction, #Thriller, #Anthologie

Black Mirror (Saison 3)

Black Mirror
- Netflix - Saison 3 (2016) - 6 épisodes -
Créée par
Charlie Brooker

 

#BlackMirror 3.01 - Black Mirror revient sur une satire des réseaux sociaux avec une pointe de Yelp (et de NotesSéries). Si l'univers très coloré et le casting s'imposent vite, cet épisode m'a semblé parfois manquer de subtilité, la critique était assez convenue et des éléments sont prévisibles. Malgré cela, le voyage de cette obsédée de la note est plaisant, divertissant et la fin est réussie. 7/10

#BlackMirror 3.02 - Jusqu'aux dernières minutes, c'était un excellent épisode, qui m'a plu de bout en bout. Les longueurs ne m'ont pas gêné, toute la construction de la tension est une franche réussite. La construction du personnage en une vingtaine de minutes fonctionne bien. Le concept était intéressant aussi. J'allais dire que dès le tableau, je serai rentré chez moi. Ahahah. Mais la fin d'épisode manque le coche et rend toute la construction inutile. 7/10

#BlackMirror 3.03 - Après deux expériences intéressantes mais imparfaites, on retrouve là toute la complexité de Black Mirror. Un thriller sous fond de ransomware avec des surprises et un propos beaucoup plus nuancé qui pousse à l'interrogation. Je n'ai rien vu venir à la révélation finale, et tout le voyage a été réussi à mon goût. Rythmé, sous tension et un casting efficace. 8/10

#BlackMirror 3.04 - C'est un bel épisode qui change un peu de la noirceur de l'ensemble. On a eu des épisodes intimistes, jouant plus sur la sensibilité que sur la technologie ou le message. Mais c'est aussi un épisode qui a mis du temps à démarrer, tant pour installer ses personnages que pour dévoiler ses intentions. Dans la seconde partie, quand l'intrigue se met en marche, l'intérêt remonte en flèche. C'est le plus dur à juger du lot je trouve, mais grâce à son duo principal et à la beauté de l'ensemble, je pense que ça va chercher une note solide. 7/10

#BlackMirror 3.05 - On a vu des épisodes jouant sur un dilemme moral, des épisodes nuancés. Celui-ci me paraît le plus manichéen du lot. Il n'en est pas moins déplaisant, car il vise juste à sa façon. Et il peut être une piste inquiétante pour l'avenir (ne montrez pas cet épisode à Trump quoi) militaire. Le trait peut sembler exagéré mais il met juste au premier degré des choses déjà vues dans l'histoire et qu'on continuera sans doute de voir. J'entrerai pas plus dans les détails pour pas révéler le dernier quart d'heure. J'ai aimé le côté action, le rythme, la "torture morale". Pour le reste, l'épisode n'est peut-être pas le plus brillant du lot. 7/10

#BlackMirror 3.06 - « Okay, the government’s a cunt, we knew that already » Malgré la longueur de l'épisode (1h30), il n'y a pas une seconde d'ennui. L'épisode parvient à installer une ambiance captivante autour de l'enquête. L'épisode révèle ses éléments régulièrement, tout en posant des questions sur la social media justice, sur des pistes écologiques, le tout dans une ambiance à la X-Files loin d'être déplaisante. On peut se dire par moments que ça aurait pu être mieux, que le choix des "armes" était risqué et pouvait être totalement cheap (façon téléfilm de Syfy), mais au final le récit se tient, l'épisode est réussi, le casting s'en tire bien. C'était un risque calculé. 8/10

Partager cet article

Commenter cet article