Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

Bates Motel (Saison 3)

8 Décembre 2015 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Bates Motel, #A&E, #Drama, #Thriller

Bates Motel (Saison 3)

Bates Motel
- A&E - Saison 3 (2015) - 10 épisodes -
Créée par Anthony Cipriano

 

#BatesMotel 3.01 - Retour très correct, mais. Oui il y a un mais. On a l'impression d'avoir loupé quelques épisodes et à moins que la série sache exactement quoi faire pour les 3 saisons restantes (minimum), c'est un tout petit peu gênant. Norman a beaucoup régressé et débute en étant très dépendant. Il a aussi embrassé sa psychopathie et se retrouve en mode creepy as fuck pour démarrer la saison. Du coup même si c'était plaisant de retrouver le show et la dynamique incestueuse du duo, j'ai l'impression qu'on a passé un palier un peu trop fort. 6/10

#BatesMotel 3.02 - Pas parfait ce début de saison. Comme souvent Dylan se retrouve vite isolé, et l'intrigue n'est pas des plus passionnantes. Le reste est meilleur mais avec des temps faibles par moments. J'ai apprécié le petit moment gênant Norma/Romero, son enquête où elle montre qu'elle est bien meilleure que ce dernier d'ailleurs. Du côté de Norman, il est semble vraiment perdre de plus en plus le contrôle, son regard noir est flippant. 6/10

#BatesMotel 3.03 - La saison commence à trouver son rythme. Norman paraît plus "lisible" ici, on comprend mieux ses actes, sauf sa grande colère contre la pauvre Emma vers la fin. Norma est dépassée, pas tant par les évènements comme les saisons précédentes, mais par les actes de son fils, elle a plus ou moins le contrôle de la situation vis à vis de l'extérieur mais Norman devenant incontrôlable justement, ça lui fait perdre pied. Cela dit, on a pu respirer un peu en la voyant prendre des cours, sa capacité à faire une bonne première impression reste indiscutable. Bon cliff, qui pour moi n'est pas lié à Norman, mais aux travaux sur l'autoroute. 7/10

#BatesMotel 3.04 - Si l'intrigue "boulet" du début de saison amène enfin du concret, ça n'enlève pas la lourdeur de certains passages. Dylan a le rôle ingrat pris entre les tensions Norma/Norman. Norman régresse, se montrant jaloux envers sa mère, maladroit, ça reste un enfant et c'est très marqué ici. L'enquête est intéressante mais le contenu étant encore secret, on est un peu frustré. 6/10

#BatesMotel 3.05 - Vera Farmiga rappelle encore à quel point elle gère ce rôle à la perfection. Entre touches d'humour, moments de pouvoir où on perçoit sa fragilité, l'ouverture d'une porte et un pétage de câble, elle fait une excellente Norma Bates. Toutes les intrigues sont ici lancée à leur rythme de croisière, cette tension qui se construit doucement marche bien. 7/10

#BatesMotel 3.06 - Donc Dylan, tu veux toujours faire partie de cette famille ? Épisode compliqué. La virée n'est pas déplaisante, à l'hôtel il y a quelques scènes réussies et une avancée majeure pour le Norman Bates du film, la scène de fin m'a étonnamment plu. Mais, entre Romero, certaines réactions de Norma, quelque chose sonnait faux, et j'ai pas été vraiment pris dans l'épisode. 5/10

#BatesMotel 3.07 - "I mean, can't a woman get in a freaking mood for one night without the whole world coming to an end?" Oh Norma post-pétage de cable était très marrante, dommage que ça se calme bien vite. Le reste ronronne gentiment ou presque, à un étranglement près. La volonté de souffler peut se comprendre mais j'en ressentais pas le besoin, les directions prises ne sont pas celles qui m'emballent le plus. 6/10

#BatesMotel 3.08 - Arf, assez déçu, ça ne décolle pas vraiment. Norman est assez en retrait et une fois sur deux on pige pas trop où on veut en venir. Le cliffangher est assez naze. Mais malgré ces lacunes, les épisodes font le taf avec des scènes plus inspirées (souvent Norma/Norman comme ici), avec des dialogues amusants, légers parfois, ou plus profonds, à double sens d'autres fois. Mais la frustration l'emporte. 5/10

#BatesMotel 3.09 - La partie qui a priori m'emballait moins depuis quelques épisodes est finalement ce qui m'a le plus plu. L'évolution vers un Dylan/Emma était bizarre, mais finalement c'est pas ce qui pourrait arriver de pire à ces deux personnages, dommage que le timing ait été aussi douteux. Leurs scènes sont pas mal en tout cas. La première confrontation Norma/Alex était cool aussi, mais la suite m'a semblé un peu lourde, comme ce qui concerne Norman... Mais voir Bradley en petite tenue a aidé à me captiver. 5/10

#BatesMotel 3.10 - La déception l'emporte, en particulier sur la seconde partie de saison, mais au bout du compte, la construction de la saison a un sens. Je regrette juste que toute cette construction n'aboutisse finalement que sur 2-3 scènes fortes de la toute fin de saison. Un malentendu Norma/Norman en raison de la peur qu'elle a de lui, l'acte de Norman qui a été "construit" patiemment jusque là. Je comprends la volonté d'avoir une sorte d'explosion pour finir la saison après avoir posé les pièces une à une, mais l'effet n'était pas assez fort à mon goût pour justifier la (très relative) pauvreté de certains épisode. Les à côtés sont pas trop mal sinon mais forcément le point central, Norman, vole la vedette. 7/10

Partager cet article

Commenter cet article