Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

Assassination Classroom (Saison 1)

23 Décembre 2016 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Anime, #Assassination Classroom, #Shônen, #Comédie

Assassination Classroom (Saison 1)

Assassination Classroom
- Netflix - Saison 1 (2015) - 22 épisodes -
Anime réalisé par Seiji Kishi, basé sur le manga de Yusei Matsui

#AssassinationClassroom 1.01 - Bordel c'est quoi ce truc ? Pitch complètement improbable : un monstre destructeur de la Lune menace d'exploser la Terre dans quelques mois, en attendant, il demande à enseigner à une classe de troisième. Les élèves suivent leurs cours tout en essayant de le tuer. Cela donne des scènes très marrantes, surtout au début. La seconde partie tente d'installer des personnages et un background au professeur, ça marche moins bien. 7/10

#AssassinationClassroom 1.02 - Cet épisode soulève des craintes sur la durée. Evidemment, on comprend qu'il y a des choses à développer sur les personnages mais en terme d'humour ça peut vite s'essouffler. Des petites scènes marrantes, mais c'était poussif. 5/10

#AssassinationClassroom 1.03 - L'arrivée de Karma est une bonne surprise, j'attendais le pire mais au contraire, le jeu avec Koro-sensei est assez réussi. Karma est un peu cliché mais il semble prendre une autre direction au fil de l'épisode. 7/10

#AssassinationClassroom 1.04 - Une nouvelle prof sexy avec de gros atouts amène des scènes amusantes, une bonne partie fonctionne bien. Mais le reste était ou prévisible ou tombait un peu à plat. 6/10

#AssassinationClassroom 1.05 - La première partie est correcte, et sert de prétexte à présenter un personnage secondaire. La suite est meilleure quand les autres découvrent les profs cools et sexy (et bizarres) de la classe des cancres. 7/10

#AssassinationClassroom 1.06 - Les partiels arrivent et le proviseur se montre un peu plus. C'est assez décevant malgré tout, il n'y a pas d'immense surprise ou de passage qui accroche. Si ce n'est la complicité Koro-sensei et élèves qui se développe. 5/10

#AssassinationClassroom 1.07 - Après le partiels, le voyage scolaire. Il y a des promesses mais le début laisse sur notre faim, le virage plus dark est surprenant mais ça divertit. 6/10

#AssassinationClassroom 1.08 - Deuxième partie du voyage scolaire plus intéressante, on développe enfin les personnages dans un autre cadre. L'humour est présent régulièrement et les interactions entre élèves et profs plus réussies. 7/10

#AssassinationClassroom 1.09 - Nouvelle élève originale qui débarque mais la formule ne change pas trop, elle s'intègre grâce aux efforts du prof. Pas vraiment de surprise du coup mais l'épisode passe assez vite. 5/10

#AssassinationClassroom 1.10 - Deux parties distinctes ici. La première est marrante avec Karasuma en cible de tueurs ou Irina qui tente sa séduction. La suite développe le lien Koro/Karma/Nagisa, sympa. 7/10

#AssassinationClassroom 1.11 - On fait avancer l'intrigue dans ce midseason, tout en gardant pas mal d'humour assez meta et parodique d'ailleurs, une touche bienvenue. Bon épisode. 7/10

#AssassinationClassroom 1.12 - Un match de baseball à la fois original et dépaysant mais aussi un peu trop tiré par les cheveux. Peut-être que cela vient du proviseur qui peine à s'installer dans l'intrigue. 6/10

#AssassinationClassroom 1.13 - Nouveau prof très particulier qui débarque, on nous amène sur une fausse piste avant d'embrayer sur un duel surprenant. Peu d'humour et aspect émotionnel qui passe moyennement, mais l'épisode se rattrape sur l'ouverture de Karasuma et Nagisa qui évolue. 6/10

#AssassinationClassroom 1.14 - Itoma et son maître sont de retour, on trouve de nouveaux points faible et la partie action s'en sort bien. L'histoire est bien construite aussi. 7/10

#AssassinationClassroom 1.15 - Ceux qui liront ces courts avis auront compris que le mélange du sérieux de l'école avec des personnages over the top au niveau de leurs compétences (je ne parle pas de Korosensei et de l'aspect irréel qu'il apporte) a du mal à passer. Ce n'est pas que ça me déplaît, j'ai juste du mal à entrer dans les histoires, du point de vue du suspense ou des émotions. Mais tâchons de voir le positif ou du moins de juger pragmatiquement. Les confrontations avec les élèves normaux de l'école sont plaisants et il y a un certain intérêt pour le petit arc qui se construit avec les examens. 6/10

#AssassinationClassroom 1.16 - Le début est... spécial. L'idée de l'arène pour expliquer le combat qu'est un examen ne m'a pas semblé pertinent et juste, le prétexte est un peu manqué pour amener de l'action. La suite est meilleure, mais l'ensemble reste poussif. 5/10

#AssassinationClassroom 1.17 - Épisode assez réussi car marrant et amène un nouveau mini-arc sympa. Même dans la seconde partie, l'humour reste très présent. 7/10

#AssassinationClassroom 1.18 - Le plan d'assassinat est en marche et le suspense pour savoir comment Korosensei peut s'en tirer est bien présent. La seconde partie part sur un nouveau rebondissement qui assure toujours le spectacle. Un des plus consistants cette saison. 7/10

#AssassinationClassroom 1.19 - On progresse doucement sur cet épisode mais l'arc est vraiment sympa, tous les élèves ont droit à leur moment pour briller et ils montrent leurs progrés dans le domaine de l'assassinat. 7/10

#AssassinationClassroom 1.20 - Bon épisode, Karma assure en première partie, on a beaucoup d'humour. La suite est tout aussi réussie avec Nagisa qui est confronté à un élément physique qui le concerne qui était évident dès le début, un traitement assez basique mais divertissant. 8/10

#AssassinationClassroom 1.21 - Moins amusant que le précédent, cet épisode monte tout de même d'un cran en terme d'intensité. Les combats sont bien fait. Je ne pensais pas que cet arc serait le dernier de la saison, il est plus long que prévu mais ce n'est pas pour me déplaire, c'est moins WTF que d'autres et les élèves sont bien mis en avant. 7/10

#AssassinationClassroom 1.22 - Le combat final déçoit légèrement, c'est bavard (sans être chiant) et ça joue un peu le chrono. Passée la surprise de l'ennemi en question, on reste tout de même pris par les enjeux et les dialogues s'en tirent bien aussi. La seconde partie, plus légère, conclut bien la saison, on y retrouve la légèreté du début. 7/10

Partager cet article

Commenter cet article