Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

American Crime Story (Saison 1)

7 Avril 2016 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #American Crime Story, #The People vs OJ Simpson, #Thriller, #Drama

American Crime Story (Saison 1)

American Crime Story : The People vs OJ Simpson
- FX - 2016 - 10 épisodes -
Créée par Scott Alexander et Larry Karaszewski

#AmericanCrimeStory 1.01 - « Oh my god. We're gonna look like morons. » Mes connaissances du procès restent assez limitées donc je suis un peu dans l'inconnue. On sent que l'épisode glisse de gros éléments sur le contexte de l'époque avec les émeutes, les possibles failles du procès. Le rythme est assez bien dosé même si par moments je n'étais pas hyper captivé. Mais pour la tension du début et la fin avec la préparation des avocats, il y a beaucoup de potentiel. Et quel casting ! (Par contre le chirurgien de Travolta est un boucher.) 7/10

#AmericanCrimeStory 1.02 - Cette course poursuite très spéciale est faite avec une grande intensité (malgré la poursuite au "ralenti"), l'épisode est captivant. Connaissant peu l'affaire, je suis très étonné de la fragilité mentale du personnage, c'est parfaitement retranscrit. À côté de ça on a des petits plans qui font un peu gimmick (les Kardashian, les pizzarias) mais qui fournissent toujours un contexte, ça me gêne pas. La tension raciale est peut-être surjouée, mais il semble que c'est vraiment l'élément clé du procès, donc on va rien dire. 8/10

#AmericanCrimeStory 1.03 - Le début était assez gênant. Je me bloque pas sur le fait de présenter les soeurs Kardashian, d'autant qu'elles ont un rôle mineur, mais les dialogues ont cette façon de nous taper le coude "hey regarde on amorce une critique de leur futur" qui est grotesque. Il y a un petit manque de finesse dans les dialogue qui se voit de plus en plus. Sans avoir tous les détails, on sent que tout ce qui est évoqué ici aura un rôle majeur dans le procès, mais je doute que les avocats n'avaient que ça dans leurs travaux préparatoires, j'ai l'impression qu'on écarte beaucoup d'éléments pour dramatiser un peu trop ce qui changera le procès. Cela ne me gêne pas plus que ça, mais je pense que ça fait perdre un peu de saveur au récit. L'épisode est intéressant néanmoins, le centrage sur les avocats de la défense est vraiment captivant. 7/10

#AmericanCrimeStory 1.04 - « Then, don't say it asshole ! » Les choses sérieuses commencent, OJ plaide non-coupable et la sélection du jury démarre. Mais ce n'est finalement qu'un prétexte pour manoeuvrer en coulisses. La guerre d'égo chez les avocats de la défense est fantastique, menée par un Courtney B. Vance (Johnnie Cochran) très inspiré. On pourrait regretter que certains traits semblent grossis et passent presque pour une caricature (Shapiro trop maladroit, Kardashian très naïf), mais ça assure aussi le spectacle. 8/10

#AmericanCrimeStory 1.05 - Quelle parodie du côté de la défense. Un fact check de complex.com permet de voir ce qui a vraiment existé. Le trait est un peu grossi, le plus gênant concerne Darden qui est vraiment largué et passe pour peu crédible pour un avocat assez expérimenté. C'est un peu le cas pour Bob Shapiro aussi, qui devient une caricature. Dans le sens inverse, Cochran est sur un nuage, ayant une pensée pour chaque détail pour déstabiliser les procureurs ou soigner l'image d'OJ. C'est clairement le MVP de la défense jusque là. La fin est glaçante avec Fuhrman. Un témoin qui risque de faire pencher la balance en faveur de la défense. C'est un bon drama, le début du procès amène une excitation indéniable, mais ça semble trop dramatisé, trop forcé par moments. 7/10

#AmericanCrimeStory 1.06 - Je n'approuve pas (bien que je le comprenne) le choix de proposer des scènes très courtes dans le procès, pour maximiser les à-côtés. Le poids du procès du siècle est un peu perdu. D'un autre côté ce procès a changé la vie de toutes les personnes impliquées, donc c'est justifié qu'on se focalise pas mal sur eux, la série n'a pas vocation à être un documentaire. Cet épisode centré sur Marcia est brutal, elle n'est pas l'accusée mais elle devient la victime de ce cirque médiatique. C'est violent, injuste, et la série le met parfaitement en lumière. Au niveau du procès, on est d'abord dans le dur pour les procureurs, les éléments ne s'imbriquent pas aussi bien, y a un sursaut avec le témoignage désastreux de Lopez, mais arrive Fuhrman... Un épisode intense, tragique, et on parle même pas des victimes du meurtre mais de la personne chargée de faire justice... 8/10

#AmericanCrimeStory 1.07 - « ... Maybe. » Deux moments forts dans cet épisode : quand Marcia démonte la théorie du complot, et bien sûr tout ce qui précède l'essai du gant. En lisant des review j'ai vu que c'était un évènement capital pour son acquittement. Les deux éléments ont été pas mal romancés j'imagine mais c'est bien foutu, bien joué, bien mis en scène, que reprocher à ça. J'ai trouvé la partie romantique plus maladroite, surtout dans l'impression que ça donne le lendemain de la non-baise. 7/10

#AmericanCrimeStory 1.08 - Wow. C'était génial. Le focus sur les jurés sur un épisode entier est une excellente idée, exécutée à la perfection. C'était drôle, intelligent, choquant, sincère, sensé. Ils ont un rôle capital dans le procès et même si l'épisode ne se risque pas à dire que leur isolement ait pu les influencer, on fait le parallèle. Les disputes à la con, les clans, la rébellion, le jeu de chaise musicale dirigée par les avocats, tout ça est un formidable bonus. 9/10

#AmericanCrimeStory 1.09 - Très bon épisode encore. Une tension folle, une histoire à peine vraisemblable et pourtant le fact check la soutient. Il y a des petits détails qui m'ont paru forcer un peu le trait, comme les petites plaidoiries en Caroline du Nord, mais c'est mineur et le reste est tellement bon qu'on pardonne. Ce qui m'a frappé aussi c'est tout le poids du procès qui commence à se sentir. Lors de l'écoute des cassettes au tribunal il y a la colère, le dépit, mais on sent aussi qu'ils sont tous rincés. Comme l'épisode le montre, c'est éprouvant et la pression est tellement forte, ça a même atteint le juge Ito. Quelle bonne surprise ce drama. 8/10

#AmericanCrimeStory 1.10 - Tout en connaissant l'issue du verdict, la tension est palpable, c'est signe de qualité. Les trois quarts de l'épisode sont très bons, les retombées de cette affaire étaient forcément moins rythmées et moins prenantes, du côté d'OJ notamment, mais c'est mineur dans ce très bon épisode, de cette très bonne saison. Très très curieux de voir la saison 2 sur l'Ouragan Katrina. 8/10

Partager cet article

Commenter cet article