Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notes-Séries

A Girl Like Her (2015)

10 Janvier 2017 , Rédigé par Notes-Séries Publié dans #Cinéma, #A Girl Like Her, #Drame, #Drama, #Documentaire

A Girl Like Her (2015)

A Girl Like Her

Réalisé par Amy S. Weber
Avec : Lexi Ainsworth, Hunter King, Jimmy Bennett, Stephanie Cotton, Mark Boyd, Christy Engle, Jon W. Martin, Sarah Soraghan, Amy S. Weber, etc.

Dans un lycée public très estimé, le quotidien va être chamboulé quand Jessica Burns, une fille harcelée va tenter de mettre fin à ses jours.

A Girl Like Her se présente comme un documentaire, et encore aujourd'hui des gens sont persuadés que ce sont de vraies personnes qui sont présentées ici. Cela est révélateur d'une certaine qualité dans la réalisation et dans le casting.

Avant de lancer ce film, je savais que c'en était un et ayant déjà vu Hunter King dans Life in Pieces, c'était une confirmation de plus. Cela ne m'a pas empêché d'être bluffé par le casting. On s'y croirait vraiment (encore plus en voyant les vidéos bonus Aftermath), grâce à une Hunter King excellente en bitch de service, ou encore la famille qui paraît vraiment à bout face à cette situation. Les indices de la non véracité de ce film tiennent plus du scenario qui est pour moi le seul petit défaut du projet.

En sortant le cliché de la fille populaire ayant des problèmes à la maison, A Girl Like Her prend un parti dans le dernier tiers qui manque de puissance. Le soucis est qu'ils sont allés très loin dans la violence du harcèlement et cela rend le propos sur la fin assez peu crédible. Même si Hunter King parvient à nous toucher à certains moments, le point de non-retour semble avoir été atteint à un moment du film...

Passé ce problème, le propos est intéressant et d'autres idées du film me semblent très bien exploités. On touche même à la quasi perfection avec la scène du "no pulse" absolument bouleversante. Cette scène et le dernier quart d'heure en général élève énormément le niveau du film.

C'est un film touchant, très bien interprété, qui se heurte parfois à des clichés ou un excès, mais on pardonne tout car cela semble sincère. Le prisme du documentaire est une bonne idée pour impliquer un peu plus le spectateur.

7/10

Partager cet article

Commenter cet article